L'Eglise reconnaît 33 nouveaux martyrs de la Guerre d'Espagne

Et un martyr du communisme en Croatie

| 1117 clics

Anita Bourdin            

ROME, jeudi 20 décembre 2012 (Zenit.org) –  Le pape Benoît XVI a approuvé 5 décrets de la Congrégation pour les causes des saints reconnaissant 33 martyrs (dont une laïque) de la persécution religieuse qui a été fomentée sous couvert de la Guerre civile espagnole et un martyr du communisme en Croatie.

La reconnaissance du martyre ouvre la voie à leur béatification : un miracle ultérieur ne sera pas utile. En revanche il en faudra un pour leur éventuelle canonisation.

Ce sont les serviteurs et servantes de Dieu suivants :

- Miroslav Bulesic, prêtre diocésain né à Cabrunici en 1920 et tué en haine de la foi à Lanisce en 1947;

- José Xavier Gorosterratzu et 5 compagnons, Rédemptoristes, tués en haine de la foi en Espagne entre 1936 et 1938;

- Ricardo Gil Barcelón, prêtre, et Antonio Arrué Peiró, postulant, de la Congrégation de la Petite œuvre de la Providence divine, tués en haine de la foi à Valence, en Espagne, en 1936;

- Emanuel de la Sagrada Familia (au siècle: Emanuel Sanz Domínguez), moine profès et réformateur de l’Ordre de Saint-Jérôme, Sotodosos en 1887 et tué en haine de la foi à Paracuellos de Jarama, entre le 6 et le 8 novembre 1936;

- Maria de Montserrat (au siècle: Josepha Pilar García y Solanas) et 8 compagnes, sœurs professes des Minimes dechaussées de Saint François de Paule, ainsi que Lucrecia García y Solanas, laïque, veuve, tuées en haine de la foi à Barcelone, le 23 juillet 1936 ;

- Melchiora de l'Adoracion Cortés Bueno et 14 compagnes, des Filles de la Charité de Saint-Vincent de Paul, tuées en haine de la foi en Espagne entre 1936 et 1937.