L´Eglise sauve 86 enfants-soldats en Sierra Leone

L´an dernier 1000 enfants mineurs ont été accueillis

| 473 clics

ROME, lundi 14 mai 2001 (ZENIT.org) – L´évêque de Makeni, en Sierra Leone, a annoncé que l´Eglise catholique avait commencé à accueillir le premier groupe d´enfants-soldats enrôlés par la force dans l´armée des rebelles engagée dans une guerre civile en Sierra Leone.



Dans une interview à l´agence missionnaire (Misna), l´évêque missionnaire Giorgio Biguzzi a confirmé que samedi après-midi, 86 garçons et filles ont été remis par le Front Révolutionnaire Uni (RUF) à la Caritas diocésaine qui avait préparé pour eux un centre d´accueil dans la "Saint Francis Secondary School", dans la ville de Makeni.

Le commandant de la RUF a également autorisé le personnel de la Caritas à se rendre dans les différentes localités du diocèse pour accélérer la libération des mineurs recrutés par le mouvement antigouvernemental de Sierra Leone.

"La libération des enfants-soldats est un signe d´espérance pour le pays", a commenté Mgr Biguzzi qui travaille depuis des années avec ces enfants, pour tenter de soigner leurs séquelles physiques et psychologiques.

L´Eglise a parfois réussi à acheter la liberté des mineurs à un prix allant de 50 à 100 dollars.

"J´espère que les nombreuses bandes armées disséminées à travers la Sierra Leone seront désarmées au plus vite. On ne pourra pas parler véritablement de paix avant", a conclu l´évêque de Makeni.

Mgr Biguzzi avait déclaré le 19 janvier à Rome que plus de 5000 enfants de plus de 5 ans avaient été recrutés par le gouvernement et par les rebelles. A ces 5.000 enfants il faut encore en ajouter 5.000 utilisés par les rebelles comme main d´œuvre gratuite. Les filles sont utilisées dans la prostitution.

Le 7 juillet 1999 un armistice a été signé et l´Eglise a commencé une œuvre de réinsertion et de rééducation de ces enfants victimes de terribles violences physiques et psychologiques, pour tenter de les ramener à une vie normale.

Grâce aux centres d´accueil "Interim Care Center", le diocèse de Makeni a fourni un toit, de la nourriture, des vêtements et la possibilité d´être scolarisé, à 1.000 enfants, en l´an 2000. Elle a par ailleurs libéré 700 enfants-soldats. Actuellement, 150 jeunes sont sortis du centre d´accueil de l´Eglise après avoir commencé une activité professionnelle.