L'Eglise, "solidaire des malades du sida"

Intervention du card. Carles à la Conférence Internationale de Barcelone

| 416 clics

ROME, lundi 8 juillet 2002 (ZENIT.org) – L'archevêque de Barcelone a adressé une lettre à la Conférence Internationale sur le Sida, qui se déroule du 7 au 12 juillet à Barcelone, pour rappeler que l'Eglise se sentait très proche des malades du sida.



"Dieu dit à tous les malades, et à chacun en particulier: Je t'aime, aie confiance en moi" affirme le cardinal Richard M. Carles dans son message. "L'Eglise elle aussi aime et est solidaire des malades du sida", ajoute-t-il.

Le cardinal précise par ailleurs dans sa lettre qu'un malade du sida sur quatre – plus encore dans les pays du tiers monde – est pris en charge par des institutions de l'Eglise catholique.

Le cardinal évoque également la question de la prévention du sida, qui doit, précise-t-il, respecter la dignité humaine et être vraiment efficace.

"Etant donné que le sida se transmet par voie sexuelle, la meilleure prévention, et en même temps la plus efficace, est la formation aux vraies valeurs de la vie, de l'amour et de la sexualité", souligne-t-il.

Mgr Carles dénonce ensuite le contraste qui existe entre les pays développés et les pays du tiers monde, dans le domaine de la recherche clinique et pharmaceutique. La qualité de l'assistance est meilleure lorsque le pays est économiquement plus développé.

"Lorsque les malades se trouvent en phase terminale, il est important qu'ils bénéficient toujours de soins palliatifs, une forme privilégiée de solidarité humaine et chrétienne".

L'agence sur le Sida des Nations Unies a fait savoir la semaine dernière que l'épidémie n'en était encore qu'à son début et qu'elle pourrait provoquer la mort de 70 millions de personnes au cours des 20 prochaines années, étant donnée l'expansion de la maladie en Asie et en Europe de l'est.