« L'Eglise toujours plus engagée en faveur du désarmement nucléaire »

Position du Saint-Siège et interview de Mgr Stenger

| 1058 clics

ROME, Lundi 29 août 2011 (ZENIT.org) – « L'Eglise toujours plus engagée en faveur du désarmement nucléaire », titre aujourd’hui Radio Vatican dans cette dépêche à l’occasion de la Journée internationale contre les essais nucléaires.

Dans un message, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon, rappelle qu’il faut progresser à nouveau très rapidement « vers l’instauration d’un monde à l’abri des essais nucléaires et exempt d’armes nucléaires ». Il estime que les moratoires volontaires actuels sur les essais nucléaires ne sauraient « se substituer à une interdiction générale ».

Le 1er juillet dernier, c’est l’observateur permanent du Saint-Siège à l’ONU qui rappelait la position de l’Eglise sur la question, rappelle Radio Vatican. Mgr Francis Chullikatt déclarait : « La plus dangereuse de toutes les idées héritées de la Guerre froide est la conviction que la dissuasion nucléaire est essentielle à la sécurité d'une nation. Le maintien de la dissuasion nucléaire au 21ème siècle ne sera pas une aide mais un obstacle à la paix et au désarmement nucléaire authentique ».

Le représentant du Saint-Siège a souligné qu'il existe actuellement « 20.000 armes nucléaires dans 111 sites de 14 pays », que « plus de la moitié de la population mondiale vit dans un pays possédant des armes nucléaires » et que « chaque année, les nations dépensent 100 milliards de dollars pour le maintien et la modernisation de leurs arsenaux nucléaires ».

L'observateur permanent du Saint-Siège à l'ONU a fait observer que l'Église s'est toujours clairement opposée au recours aux armes nucléaires qui sont nécessairement utilisées sans discernement et dont les effets sont dévastateurs.

En mars 2010, Mgr Stenger, président de Pax Christi France avait écrit au président de la République française, peu avant la tenue de la Conférence d'examen du Traité de non prolifération, rappelant la position de l'Eglise sur cette question. Plus d'un an après il n'observe pas d'évolution notable vers le désarmement nucléaire, au contraire.

On peut écouter sur ce sujet Mgr Stenger, évêque de Troyes, au micro de Mathilde Auvillain, sur Radio Vatican en français.