« L’entrée solennelle de sainte Thérèse de Lisieux dans Jérusalem »

Pas moins de deux milles personnes se sont rassemblées

| 1432 clics

ROME, Jeudi 24 mars 2011 (ZENIT.org) - « L'entrée solennelle de Ste Thérèse de Lisieux dans Jérusalem », titre « Jérusalem et religions » dans cet article à partir de Christophe Lafontaine (Patriarcat latin de Jérusalem) du 18 mars.

Porte de Jaffa, à Jérusalem, cet après-midi, la foule en liesse a accueilli Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte-Face. Les reliques ont tout d'abord quitté la résidence apostolique. Elles ont été ensuite portées en procession jusqu'à la con-cathédrale du Patriarcat latin où les vêpres ont été chantées.

Pas moins de deux milles personnes se sont rassemblées à 16h30 en face de la Citadelle de David pour saluer la « petite Thérèse » qui entre pour la première fois dans la ville sainte. Au Patriarcat, toute la cour était pavoisée de drapeaux jaunes et blancs du Vatican. Les scouts ont accompagné le cortège à la cornemuse jusqu'à la cathédrale où les vêpres ont été présidées par Sa Béatitude Monseigneur Fouad Twal.

La con-cathédrale était comble, et la cour du Patriarcat envahie. Tous les fidèles ont suivi avec recueillement la cérémonie des vêpres. Le Patriarche a dans son homélie accueilli avec déférence « la plus grande Sainte des temps modernes ». Mgr Fouad Twal a rappelé combien la Terre Sainte avait grand besoin de la Grâce : « Tout d'abord entre nous : nous venons de conclure notre Assemblée plénière des Ordinaires de Terre Sainte, et nous voyons combien nous avons besoin de la transcendance divine, pour nous porter dans notre mission, pour faire l'unité entre nous, ainsi qu'avec tous nos frères chrétiens, mais aussi juifs et musulmans. Nous avons besoin de la Grâce pour mettre en œuvre les dispositions du récent Synode, afin que tous les fidèles puissent se sentir soutenus et se rapprochent davantage de Dieu. » Et de poursuivre en demandant à la Patronne des Missions « de nous aider dans nos missions : cette Terre est marquée par une vocation à la mission à laquelle nous sommes tous appelés à répondre. »

Ce soir les reliques de Ste Thérèse seront vénérées à Jérusalem. Ville de la résurrection. L'écho est profond car le culte des reliques des saints signifie aussi que nous sommes en attente de la vie éternelle. Demain, les reliques partiront pour l'église de la Vierge du Mont Carmel de Haïfa. Tout un symbole.