L’épiscopat allemand contre un mémorandum de 143 théologiens

Demandant l’abolition du célibat et l’accès des femmes au sacerdoce

| 1731 clics

ROME, Lundi 7 février 2011 (ZENIT.org) - L'épiscopat allemand s'est déclaré en désaccord avec la pétition souscrite par 143 professeurs de facultés de théologie allemande, autrichienne et suisse, dans laquelle il est demandé de mettre fin au célibat sacerdotal et d'envisager la possibilité pour les femmes d'avoir accès au sacerdoce, mais également de soumettre l'élection des évêques à la participation populaire.

Tels sont, en substance, les termes d'un communiqué publié le 4 février dernier par le secrétaire de la Conférence épiscopale allemande, le père jésuite Hans Langendörfer, en réponse au mémorandum « Eglise 2011: un tournant nécessaire » où, partant du récent scandale des abus sexuels, sont demandées des réformes dans divers secteurs de la vie de l'Église.

Selon le père Langendörfer, qui reconnaît l'importance du dialogue avec le monde théologique, « le mémorandum rassemble encore une fois des idées souvent déjà débattues » et à ce niveau « n'est pas beaucoup plus qu'un premier pas ».

Mais, souligne-t-il, « sur une série de questions, le mémorandum est en désaccord avec les convictions théologiques et les déclarations de l'Eglise au plus haut niveau ».

Des questions, a-t-il ajouté, qui exigent de « nouveaux éclaircissements » et seront approfondies lors de la prochaine assemblée plénière de l'épiscopat.