L’Eucharistie doit être source d’unité, déclare le card. Kasper

Publication

| 286 clics

ROME, Mardi 30 août 2005 (ZENIT.org) – L’Eucharistie doit être source d’unité, et non plus source de division entre les chrétiens, déclare le cardinal Walter Kasper, président du Conseil pontifical pour la Promotion de la Unité des chrétiens, dans son livre récent: « Sacrement de l’Unité. Eucharistie et Église » (www.editionsducerf.fr), “Sakrament der Einheit. Eucharistie und Kirche”, Verlag Herder, en version originale.



« Comprendre l’Eucharistie comme sacrement de l’unité n’est pas quelque chose d’accessoire. L’unité de l’Église est ce pour quoi l’Eucharistie existe », affirme le cardinal Kasper.

« Le lien entre Eucharistie et unité, entre Eucharistie et Église est exprimé avec force dans les écrits bibliques », souligne-t-il.

Il ajoute: « Le fait que dans la situation actuelle il n’est pas possible, au nom de la vérité, que tous les chrétiens se rassemblent autour de l’unique table du Seigneur et participent à l’unique Repas du Seigneur, est une blessure profonde infligée au corps du Christ et en fin de compte un scandale ».

« L’unité de l’Église, rappelle le cardinal Kasper, est un don de l’Esprit saint qui est donné à l’Église de façon inamissible ; elle ne peut pas être détruite par la faute des hommes ».

Il insiste: « Elle est une réalité et non pas un but qu’il faudrait viser et moins encore une réalité purement eschatologique ».

Le cardinal Kasper conclut en rappelant que « l’unité œcuménique plus grande à venir ne sera pas une autre Église, ni une Église nouvelle : elle s’inscrira au contraire dans le sillon de la Tradition ».

Dans son livre, le cardinal met en lumière les dimensions spirituelles, pastorales et théologiques du lien entre célébration de l’Eucharistie et Église.