L'évêque de Rome à Saint-Paul-hors-les-Murs

Invitation à la cohérence entre foi et vie

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1168 clics

Le pape François a pris possession de la basilique papale de Saint-Paul-hors-les-Murs, lors d’une messe qu’il a célébrée ce dimanche 14 avril 2013. Il a notamment invité les chrétiens à une vie cohérente avec leur foi.

La prise de possession des quatre basiliques majeures de Rome fait partie des rites de l'inauguration du pontificat: il s’agissait aujourd’hui de la troisième basilique, après Saint-Pierre, le 19 mars, et Saint-Jean-du-Latran, le 7 avril. 

Une foule consistante a participé à la célébration, à l’intérieur et à l’extérieur de Saint-Paul-hors-les-Murs, en ce IIIe dimanche du temps pascal.

A son arrivée, le pape s’est recueilli devant le tombeau de saint Paul, qu’il a encensé. Puis il a gravi les marches vers la chaire du chevet de la basilique, sur laquelle il s’est assis, accueilli par les applaudissements de l’assemblée et par les paroles du cardinal archiprêtre James Harvey : « Nous unissons nos voix à l'hymne de louange à l'occasion de la visite du Successeur de Pierre sur la tombe de saint Paul ».

Au cours de l’homélie, le pape a invité à la cohérence de vie, en vue du témoignage : « L’incohérence entre ce que disent les fidèles et les pasteurs, et ce qu’ils font, entre leur parole et leur façon de vivre mine la crédibilité de l’Église », a-t-il souligné.

Quittant son texte, le pape a alors cité saint François, déclenchant une large salve d’applaudissements : « Il me vient à l’esprit un conseil de saint François à ses disciples : « prêchez l’Evangile, et si nécessaire … aussi avec les paroles ; témoignez par la vie ».

Ainsi, a-t-il dit aux pasteurs, « nous ne pouvons pas paître le troupeau de Dieu si nous n’acceptons pas d’être conduits par la volonté de Dieu là aussi où nous ne voudrions pas, si nous ne sommes pas prêts à témoigner du Christ par le don de nous-mêmes, sans réserve, sans calculs, quelquefois au prix de notre vie ».

Il a élargi son invitation à tous : si tous les témoignages de foi sont importants, des plus « humbles et petits », ou « cachés », à ceux qui « donnent leur vie par un témoignage marqué par le prix du sang », cependant tous doivent pouvoir se lire dans la façon de vivre : « Qui nous écoute et nous voit doit pouvoir lire à travers nos actions ce qu’il écoute de notre bouche et rendre gloire à Dieu ».

« Souvenons-nous en bien tous : on ne peut pas annoncer l’Évangile de Jésus sans le témoignage concret de la vie », a souligné le pape.

Cependant, a-t-il ajouté, « tout cela est possible … seulement si nous sommes proches [du Christ], exactement comme Pierre, Jean et les autres disciples, dans le passage de l’Évangile d’aujourd’hui, sont autour de Jésus ressuscité; il y a une proximité quotidienne avec lui, et ils savent bien qui il est, ils le connaissent ».

La messe s’est poursuivie dans la sobriété : pour l’offertoire, seuls un couple de laïcs de Rome sont venus présenter les offrandes. Et lors de la communion, le pape a simplement donné la communion aux diacres et aux servants de messe avant de retourner s'asseoir.

A la fin de la célébration, au moment du Regina Coeli, le pape s’est rendu dans la chapelle du crucifix et il a vénéré une icône de Marie Hodigitria – « qui montre le chemin » – (XIIIe siècle), devant laquelle saint Ignace de Loyola et ses premiers compagnons ont fait leur profession solennelle dans la Compagnie de Jésus, le 22 avril 1541.

Le pape a descendu en procession la nef centrale, sous les acclamations: « Viva il papa ! » et les applaudissements. Sorti par le portique, il a béni la foule qui attendait en dehors de la basilique, avant de se rendre à sacristie. 

Le samedi 4 mai, à 18h, le pape François priera le chapelet en la basilique Sainte-Marie-Majeure, la quatrième et dernière basilique majeure dont il doit "prendre possession".

Les deux prochains rendez-vous du pape et de fidèles sont mercredi prochain, place Saint-Pierre, pour l'audience générale, à 10h30, et dimanche prochain, 21 avril, pour des ordinations sacerdotales, à 9h30.