L’évêque de Rome recommande à ses séminaristes d’invoquer saint Joseph

| 712 clics

ROME, Lundi 27 février 2006 (ZENIT.org) – Benoît XVI recommande aux séminaristes d’invoquer saint Joseph pour qu’ils fassent l’expérience de « la richesse des fruits spirituels » obtenus par l’intercession du père adoptif de Jésus.



Comme c’est la tradition, le pape s’est rendu, samedi 25 février, au grand séminaire de Rome à l'occasion de la fête de la Vierge de la Confiance, sainte patronne du séminaire.

Le pape y a écouté un oratorio composé et dirigé par Mgr Marco Frisina intitulé "L'ombre du Père", et dédié à la figure de saint Joseph, saint patron du pape Ratzinger.

Pour Benoît XVI, l'exemple de cet « homme juste », responsable devant Dieu et vis à vis de la Vierge Marie, constitue « un encouragement sur le chemin du sacerdoce ».

Et d’expliquer: « Il est constamment attentif à la voix du Seigneur, qui guide les évènements de l'Histoire et il est toujours prêt à suivre ses indications, toujours fidèle, généreux et désintéressé dans le service, grand exemple de prière et de travail dans la discrétion, à Nazareth ».

Leur évêque faisait aux séminaristes cette confidence: « Je peux vous assurer que plus vous progresserez, avec la grâce de Dieu, sur le chemin du sacerdoce, plus vous ferez l’expérience de la richesse des fruits spirituels quand vous invoquerez saint Joseph et que vous lui demanderez de vous soutenir dans l'accomplissement quotidien de votre devoir ».

Mais le pape recommandait également aux séminaristes d’imiter le pape Benoît XV qui avait l’habitude de s’exclamer en invoquant la sainte patronne du séminaire: « Mater Mea, Fiducia Mea » (« Ma Mère, ma Confiance »).

Il souhaitait que cette invocation jaculatoire « s'imprime dans le cœur » de chacun d’eux et les accompagne pendant toute leur vie et dans leur « ministère sacerdotal ».

« Vous pourrez ainsi, faisait remarquer le pape, communiquer à votre entourage, là où vous vous trouvez, le parfum de la confiance de Marie qui est la confiance dans l'amour bienveillant et fidèle à Dieu ».

Benoît XVI avait auparavant prié dans la chapelle pour chacun de ses séminaristes – comme il leur en faisait ensuite la confidence. Il avait aussi pensé « aux nombreux séminaristes qui sont passés par ce séminaire et qui ont servi avec amour l'Eglise du Christ ».

« Je pense entre autres, à Don Andrea Santoro, récemment assassiné en Turquie alors qu'il priait », a ajouté le pape.

Benoît XVI concluait: « J'ai aussi invoqué la Mère du Rédempteur pour qu'elle accorde à chacun de vous le don de la sainteté. Que l'Esprit Saint, qui a modelé le cœur sacerdotal de Jésus dans le sein de la Vierge puis dans la maison de Nazareth, vous aide par sa grâce, en vous préparant aux tâches qui vous seront confiées à l’avenir ».