L'examen de conscience, chaque soir

Homélie du matin

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1355 clics

L’Esprit-Saint agit dans la vie du chrétien « comme témoin qui annonce Jésus », a déclaré le pape François, invitant à faire un « examen de conscience » chaque soir, pour découvrir « ce qu’a fait l’Esprit-Saint ».

Le pape a en effet célébré la messe, comme chaque matin à 7h, ce 6 mai 2013, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, au Vatican, en présence d’employés de la Fabrique de Saint Pierre, du Trésor et du Musée de la basilique vaticane.

Selon L’Osservatore Romano, le pape a commenté l’Evangile  du jour (Jn 15,26-16,4), où Jésus dit à ses disciples : « Je vous enverrai l’Esprit-Saint ».

Le Christ ajoute : « il rendra témoignage en ma faveur ». Ainsi, a commenté le pape, « l’Esprit Saint rend témoignage à Jésus Christ en nous ». En d’autres termes, il est celui qui dit : « Voici Jésus le Seigneur » ou bien « voici la route de Jésus » dans le cœur de l’homme.

L’action de l’Esprit-Saint est donc « d’ouvrir le cœur pour faire connaître Jésus ». Il agit en l’homme « durant toute la journée, durant toute sa vie, comme témoin qui annonce qui est Jésus », a poursuivi le pape.

En outre, étant « le Paraclet », l’Esprit-Saint est aussi « celui qui défend, qui est toujours aux côtés [du chrétien] pour le soutenir », une « présence divine » qui aide à avancer.

Pour le pape, « la vie chrétienne ne peut pas se comprendre sans la présence de l’Esprit-Saint : [sans lui] elle ne serait pas chrétienne. Ce serait une vie religieuse païenne, piteuse ».

Le moment de « l’examen de conscience », en fin de journée, peut permettre de découvrir l’action de l’Esprit-Saint, a souligné le pape : il s’agit pour le chrétien de « penser à ce qui est arrivé » dans sa journée, à ce qu’a « dit le Seigneur, ce qu’a fait l’Esprit-Saint en [lui] ».

Le pape a donc encouragé à se poser les questions suivantes : « Ai-je senti l’Esprit-Saint ou ai-je été accaparé par d’autres choses ? Qu’est-ce que l’Esprit-Saint a fait aujourd’hui en moi ? Quel témoignage m’a-t-il donné ? Comment m’a-t-il parlé ? Que m’a-t-il suggéré ? ». 

« Cet exercice de l’examen de conscience permet de prendre conscience de ce que le Seigneur a fait ce jour, de ce qu’a fait l’Esprit-Saint », a-t-il expliqué.

« Demandons la grâce de nous accoutumer à la présence de ce compagnon de route, l’Esprit-Saint, ce témoin de Jésus qui nous dit où est Jésus, comment trouver Jésus, ce que dit Jésus », a conclu le pape.