L’humanisme intégral, voie de la paix

Un concept clef du discours de Benoît XVI

| 1596 clics

ROME, Lundi 8 janvier 2007 (ZENIT.org) – Benoît XVI invite à « consolider tout ce qu’il y a de positif dans le monde » et à promouvoir un « humanisme intégral » pour construire la paix.



Le pape Benoît XVI résumait le dafi de l’humnité en 2007 comem étant de « promouvoir » et de « consolider tout ce qu’il y a de positif dans le monde et à surmonter, avec bonne volonté, sagesse et ténacité tout ce qui blesse, dégrade et tue l’homme ».

« C’est en respectant la personne humaine, insitait le pape, qu’il est possible de promouvoir la paix et c’est en bâtissant la paix que sont jetées les bases d’un authentique humanisme intégral (…). Oui, l’avenir pourra être serein si nous travaillons ensemble pour l’homme ».

Pour ce qui est du rôle de l’Eglise, le pape soulignait : « Dans son engagement au service de l’homme et de la construction de la paix, l’Église est aux côtés de toutes les personnes de bonne volonté et elle offre une collaboration désintéressée ».

« Qu’ensemble, chacun à sa place et avec ses propres talents, nous sachions travailler à la construction d’un humanisme intégral qui peut seul assurer un monde pacifique, juste et solidaire », concluait le pape.