L'impact d'Internet sur la façon de réfléchir la foi en Jésus-Christ

La "spiritualité de la technique", selon le P. Spadaro, s.j.

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1357 clics

L’environnement numérique influence la manière de penser la foi en Jésus-Christ, explique le P. Spadaro.

Le P. Antonio Spadaro, s.j., directeur de « La Civiltà Cattolica », présente son livre « La cyberthéologie » pour Àncora Online, l’hebdomadaire du diocèse italien de San Benedetto del Tronto.

Le P. Spadaro plaide pour la « spiritualité de la technique » : on peut en effet voir la technologie « comme quelque chose de déshumanisant », ou bien « comme l’expression de la liberté de l’homme, de ses désirs les plus profonds, de sa capacité d’action et donc aussi de ses facultés les plus élevées, comme son désir de Dieu ».

« Le grand défi d’aujourd’hui est de considérer en quoi le domaine de réflexion de la technologie rejoint exactement celui des grandes demandes de l’homme et certainement aussi celui de la spiritualité humaine », explique-t-il.

Le concept de cyberthéologie, précise-t-il, est « un concept en mouvement et non un dogme, né d’une question simple : aujourd’hui, le réseau a un impact sur la manière de penser...  La question est donc de savoir « si » et « comment » l’environnement numérique peut avoir un impact sur la manière de penser la foi (théologie) ».

Le P. Spadaro note « un immense intérêt pour ce sujet » dans le monde ecclésial, non seulement en Italie mais aussi ailleurs dans le monde, avec entre autres la création d’une « chaire de cyberthéologie » à l’Université grégorienne de Rome.

Le père jésuite évoque également son entretien avec le pape François publié le 19 septembre dernier : « pour moi, mentalement et spirituellement, il ne s’est pas agi seulement d’une interview mais d’une véritable expérience spirituelle, avec un grand impact humain et une grande valeur spirituelle ».

Avec Hélène Ginabat pour la traduction