L’importance de se souvenir d’Auschwitz, par le card. Dziwisz

Voyage des jeunes romains en Pologne

| 2145 clics

ROME, Mercredi 8 novembre 2006 (ZENIT.org) – L’importance de se souvenir d’Auschwitz a été soulignée par le cardinal Stanislas Dziwisz, archevêque de Cracovie, qui a accueilli en l’église Sainte-Marie, les 230 étudiants de Rome qui, avec le maire de Rome, M. Walter Veltroni, ont visité, le 7 novembre, le camp d’extermination. Le quotidien de la conférence épsicopale italienne « Avvenire » souligne l’événement.



« Comme Jean-Paul II l’a rappelé à plusieurs reprises, disait l’archevêque qui a été secrétaire du pape Wojtyla pendant quelque 40 ans, nous sommes tous frères, et les juifs sont nos frères aînés. Il est bon de venir voir la douleur qu’ont souffert les juifs au camp d’Auschwitz et rappeler tous les martyrs de ce camp ».

Il ajoutait : « Aujourd’hui, il ne faut pas seulement se souvenir, mais regarder vers l’avenir, et vous êtes aussi ici pour construire une nouvelle Europe ».

L’archevêque a également souligné le lien spécial existant entre Rome et Cracovie, sous le signe du pape Jean-Paul II, en disant : « Etre ici signifie aussi être sur les traces du pape Jean-Paul II qui conduisent aussi au Dieu unique ».

Après la rencontre, le cardinal Dziwisz a salué les quatre jeunes juifs et musulmans et les deux jeunes Roms qui faisaient partie de la délégation des étudiants romains et s’est entretenu avec le représentant de la communauté musulmane de Rome, et celui de la communauté juive.

Le cardinal a également salué les anciens déportés qui ont accompagné les jeunes : Davide Modiano, Piero Terracina, Shlomo Venezia, et les sœurs Andra et Tatiana Bucci.