L’Inde prépare la béatification de Mère Teresa

| 1097 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 9 septembre 2003 (ZENIT.org) - L’Inde se prépare à la béatification de Mère Teresa par différentes initiatives présentées par l’agence Fides.



Proclamer le 19 octobre, jour de la béatification de Mère Teresa de Calcutta, « jour férié » : c’est la proposition faite officiellement par la conférence épiscopale de l'Inde au gouvernement fédéral, indique l’agence internationale Fides.

Lors d'une rencontre avec le Premier Ministre fédéral, M. Atala Behari Vajpayee, Mgr Vincent Concessao, vice-président de l'assemblée des évêques, lui a remis une lettre avec la demande officielle de déclarer « jour férié » le 19 octobre. Dans l'attente de la réponse du Premier Ministre, les communautés chrétiennes de l'Inde feront la même demande dans chaque Etat de la Nation, auprès des gouverneurs. « La cérémonie est une grande occasion pour chaque citoyen indien », déclare la lettre.

Les évêques y demandent aussi que l'on retransmette en direct la cérémonie de la béatification, à la télévision nationale indienne, et ils invitent le Premier Ministre à envoyer une représentation politique de haut niveau pour la cérémonie de béatification à Rome.

Parmi les autres demandes, il y a aussi celle d'exposer un portrait de la religieuse dans la salle centrale du palais du Parlement indien, et de créer un fonds commun, avec des dons publics et privés, de chrétiens et de tous ceux qui voudront y participer, qui seront destinés à des maisons pour orphelins ou pour enfants abandonnés.

Le gouvernement indien, pour sa part, a déjà annoncé qu'il célébrerait cet événement en créant un Prix national portant le nom de Mère Teresa, destiné à tous ceux qui travaillent dans le domaine social, pour « inspirer d'autres personnes à consacrer leur vie aux pauvres, comme l'a fait Mère Teresa ».

Le gouverneur de l'Etat de New Delhi a accepté de donner le nom de Mère Teresa à une rue de la ville, en élevant un monument à la religieuse au bout de la rue. Le diocèse de Delhi se prépare l'événement en organisant un symposium et des rencontres de prière et de dialogue
interreligieux, ainsi qu'un campagne de don du sang.

Pour Mgr Vincent Concessao, archevêque de Delhi, la béatification de Mère Teresa est une grande occasion pour l'évangélisation, et donnera à l'Eglise de l'Inde une occasion pour lancer un message important au monde entier.

Il explique à Fides: « Parce que Mère Teresa était aimée et respectée par tous les Indiens pour son travail auprès des pauvres, par sa béatification le message d'amour et de compassion de l'Evangile pourra atteindre de très nombreuses personnes, et permettra plus facilement de comprendre quoi nous sommes et ce que nous, chrétiens, nous faisons ».

Il ne voile cependant pas les oppositions : « Des groupes fondamentalistes hindous ont
dénaturé l'ouvre de Mère Teresa en la considérant comme un moyen pour obtenir des conversions ».

A Calcutta, des offrandes de fleurs et des prières ont marqué le 93e anniversaire de la naissance de Mère Teresa, le 26 août dernier. Des foules de fidèles et des centaines de jeunes des écoles se sont rendus sur la tombe de la religieuse, à la Maison généralice des Missionnaires de la Charité.

Soeur Nirmala Joshi, supérieure de la congrégation a déclaré : « C'est pour nous un jour de joie, où nous pouvons renouveler notre engagement à soulager les souffrances des plus pauvres parmi les plus pauvres ».