L’intuition originale de "Communion et libération", 50 ans après

Lettre à Mgr Giussani

| 1381 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 20 avril 2004 (ZENIT.org) – Jean-Paul II évoque "l'intuition pédagogique originale" du mouvement "Communion et Libération" (CL) à l’occasion du 50e anniversaire de sa fondation, dans une lettre adressée au fondateur, Mgr Luigi Giussani (cf. Documents, pour le texte intégral).



Le mouvement est actuellement présent dans 70 pays, et il propose, souligne le pape une "expérience qui change en profondeur la vie des personnes en les poussant à la rencontre personnelle du Christ".

"C'est précisément là que réside, précise Jean-Paul II, l'intuition pédagogique originale de votre mouvement : proposer à nouveau, de manière fascinante et en harmonie avec la culture contemporaine, l'événement chrétien, perçu comme source de nouvelles valeurs, capables d'orienter l'existence tout entière. Il est nécessaire et urgent d'aider les hommes à rencontrer Jésus Christ, pour qu'Il devienne la raison ultime de la vie et aussi de l'oeuvre de l'homme d'aujourd'hui".

Le pape ajoute: "Cette expérience de foi engendre un regard nouveau sur la réalité, une responsabilité et une créativité qui concernent tous les aspects de l'existence : du travail aux rapports familiaux, de l'engagement social à l'animation du milieu culturel et politique".

Il exprime ce vœu pour le mouvement: "J'élève ma prière vers le Seigneur afin que la célébration des cinquante ans de votre mouvement offre à chacun de ses membres l'opportunité d'une halte salutaire pour repartir rassuré et affronter avec un enthousiasme renouvelé les nouvelles tâches apostoliques du troisième millénaire. Que cette année jubilaire soit une occasion providentielle pour approfondir la connaissance de Jésus et l'amour de sa personne et son message de salut".

Le pape reprend son invitation à toute l’Eglise pour le nouveau millénaire: "Avancez au large ! "Duc in altum !" (Luc 5, 4). Cette parole évangélique que j'ai répétée à plusieurs reprises, je l'adresse maintenant à vous. Elle est une invitation à faire mémoire du passé avec gratitude, à vivre le présent avec passion et à vous ouvrir au futur avec confiance parce que "Jésus Christ est le même hier et aujourd'hui, il le sera à jamais." (Hé. 13, 8 ; Cf. Novo millennio ineunte, 1)".

Il encourage un apostolat de la miséricorde en écrivant: "Animé par cette conscience, que votre mouvement continue d'annoncer à tous la beauté et la joie de la rencontre avec le Rédempteur de l'homme ; qu'il proclame avec vigueur la miséricorde divine et rappelle à l'humanité parfois découragée qu'il ne faut pas avoir peur, parce que Jésus Christ est notre avenir".