L’OCH contre le projet de créer des assistants sexuels pour handicapés

Une discrimination de plus et une triple violence, déplore l’association

| 1854 clics

ROME, Vendredi 22 juillet 2011 (ZENIT.org) – Dans un communiqué daté du 12 juillet, l’OCH (Office Chrétien des personnes Handicapées) dénonce avec force les initiatives qui, depuis quelques mois,se multiplient en faveur de la création d’un métier d’assistant sexuel pour les personnes handicapées.

Ce métier vise à apporter un accompagnement sensuel et érotique, et l’accès à un plaisir sexuel aux personnes handicapées qui le demandent. Ce recours à l’assistant sexuel est revendiqué comme devant entrer dans les prises en charge de la prestation de compensation du handicap.

La création de ce métier suppose – rappelle l’OCH – un aménagement de la loi sur le proxénétisme, puisqu’il s’agit bien d’organiser objectivement une forme de prostitution, « activité d’une personne qui consent habituellement à des rapports sexuels avec un nombre indéterminé d’individus moyennant rémunération » (décret du 5 novembre 1947)

L’OCH invite à renoncer définitivement à cette idée de création de métier d’assistant sexuel. Il souhaite aussi qu’enfants, jeunes et adultes, handicapés ou non, puissent être formés et informés sur les éléments fondamentaux d’une sexualité humaine et humanisante, comme, entre autres, le respect de l’autre, la gratuité, le libre consentement.

Pour plus d’informations et pour le témoignage de Charlotte sur le sujet : http://www.och.asso.fr/index.php?/actu/radio/assistance-sexuelle-pour-les-personnes-handicapees.html