L’ONU se souvient de l’engagement de Jean-Paul II pour les droits humains

Un événement spécial organisé à Genève

| 1665 clics

ROME, Mercredi 22 juin 2011 (ZENIT.org) – La contribution de Jean-Paul II pour la défense des droits fondamentaux a été rappelée à Genève lors d’un événement spécial organisé par les Missions permanentes du Saint-Siège et de la Pologne auprès de l’ONU et intitulé ‘Promotion des droits humains et Jean-Paul II’, a rapporté Radio Vatican.

Jean-Paul II « a vraiment été un grand homme, un promoteur constant de la paix et des droits humains », a affirmé le directeur général des Nations Unies à Genève.

Dans un message transmis pour l’événement, le cardinal secrétaire d’EtatTarcisio Bertone a mentionné l’histoire particulière de Karol Wojtyla qui a connu le nazisme, le communisme. Il a aussi évoqué son long magistère durant lequel, souligne le message, Jean-Paul II a promu l’être humain et la priorité des valeurs.

Un bref documentaire, poursuit Radio Vatican, s’est intéressé aux visites accomplies par Jean-Paul II aux sièges des Nations Unies de New-York et de Genève, sur ses paroles fortes sur la valeur du travail et pour la défense de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, l’ambassadeur de Pologne près le Saint-Siège, Hanna Sichoka et l’ambassadeur d’Israël près le Saint-Siège, Mordechai Lewy ont souligné l’importance que Jean-Paul II a donné, entre autres, au droit à la vie, à la dignité de l’être humain et à la défense de la liberté de religion.

Jean-Paul II a été le catalyseur de beaucoup de changements, a affirmé l’ambassadeur polonais. Le cardinal Barbari – souligne encore Radio Vatican – a rappelé le choix de Jean-Paul II d’accomplir son premier voyage après la chute du Mur de Berlin, en Afrique à Ouagadougou pour lancer un appel pour ne pas oublier les affamés des pays pauvres d’Afrique et ne pas nier leur droit à la dignité humaine.

L’ambassadeur Levy a enfin évoqué la visite du pape à la synagogue de Rome et la fameuse définition des juifs comme ‘frères aînés’.

L’événement – conclut Radio Vatican – s’est terminé au Palais des Nations Unies de Genève par un concert et l’inauguration d’une exposition philatélique sur les nombreux timbres dédiés à Jean-Paul II dans le monde entier, en particulier à l’occasion des nombreux voyages accomplis dans le monde entre 1978 et 2005.

Marine Soreau