L’union européenne condamne les attentats commis en Irak

| 1356 clics

ROME, Mardi 23 novembre 2010 (ZENIT.org) - L'Union Européenne (UE) a exprimé sa « profonde préoccupation » pour les attentats commis en Irak, notamment contre la communauté chrétienne.

Au cours de la 3048ème session du Conseil des Affaires étrangères qui s'est déroulée à Bruxelles, le 22 novembre dernier, l'UE a condamné « sans réserve » ces attentats « au cours desquels de nombreux civils innocents ont perdu la vie et des centaines d'autres ont été blessés ».

« Ces attentats ont délibérément visé des lieux de rassemblements de civils, notamment des lieux de culte chrétiens et musulmans. L'UE condamne toute incitation à la violence et tous les actes de violence, y compris ceux qui sont motivés par la haine religieuse ou ethnique », peut-on lire dans ce texte.

« L'UE se déclare convaincue que le peuple irakien continuera de rejeter résolument toute tentative de la part des extrémistes pour attiser les tensions interconfessionnelles ».

Par ailleurs, l'Union européenne a aussi salué « l'accord intervenu le 11 novembre 2010 sur la désignation du président et du premier ministre irakiens, ainsi que du président et des vice présidents du parlement irakien ».

Elle a appelé le pays à « se doter d'urgence d'un gouvernement stable et représentatif, qui soit capable d'œuvrer à nouveau en faveur de la réconciliation nationale ».

« Un tel gouvernement sera indispensable pour amener le pays à relever tous les défis qui l'attendent, notamment en s'attaquant aux violences persistantes en Irak, en répondant aux aspirations de l'ensemble des Irakiens - indépendamment de leurs convictions religieuses ou de leur appartenance ethnique - et en respectant, protégeant et promouvant les droits de l'homme, y compris ceux des membres de minorités », peut-on enfin lire dans ce texte adopté par le Conseil des Affaires étrangères de l'Union européenne.

Marine Soreau