L’unique télévision privée chrétienne de Palestine contrainte à fermer

Annonce du directeur, Samir Qumsieh

| 2593 clics

ROME, Mercredi 24 octobre 2007 (ZENIT.org) – « C’est avec un grand regret que nous vous annonçons que nous sommes obligés de fermer la télévision de la Nativité, ‘al Mahed’, à partir du 1er novembre 2007, malgré l’inestimable service rendu à l’Eglise et à la communauté chrétienne présente en Terre sainte », a annoncé le directeur de la chaîne palestinienne Samir Qumsieh.



Samir Qumsieh, grec-orthodoxe, a fondé « Al-Mahed TV », qui a son siège à Bethléem, en 1996. Les émissions de cette chaîne privée étaient devenues la voix du christianisme au Moyen Orient, mais également un point de rencontre pour les chrétiens, les juifs et les musulmans.

Cette télévision est la seule télévision en Palestine et dans le monde arabe à transmettre des Messes, des reportages chrétiens, un programme chrétien hebdomadaire, des journaux et des programmes de divertissement. Le vendredi, Al-Mahed TV émet également une prière musulmane.

Il y a plus d’un an, l’agence « AsiaNews.it » de l’Institut pontifical des Missions Etrangères (PIME), s’était fait l’écho de constantes menaces de mort pesant sur Samir Qumsieh, et des risques de fermeture de la télévision pour manque de fonds.

Durant le siège de la Basilique de la Nativité à Bethléem, en 2002, Al-Mahed Tv fut la seule télévision locale à avoir couvert entièrement l’événement. Quatre opérateurs se sont relayés 24 heures sur 24 pendant six semaines pour rendre compte des faits et fournir des informations pratiques à la population, cloîtrée chez elle.

La télévision a toujours condamné les violences contre les civils e a dû subir des vexations de la part de l’autorité palestinienne, rappelle l’agence du PIME.

Samir Qumsieh a annoncé la décision forcée de la fermeture de la télévision lors d’un entretien au journal italien « Il Foglio », une nouvelle répercutée ensuite par Radio Vatican, qui a rappelé que cette télévision est la seule télévision chrétienne de Terre Sainte, captée dans toute la Cisjordanie, en Jordanie et en Israël.

« Un projet courageux, une occasion de communication entre chrétiens, juifs et musulmans, destiné à se conclure d’ici la fin du mois » déplore la Radio du Vatican.

Le directeur d’Al-Mahed TV a confessé, au journal « Il Foglio » ses craintes de voir la communauté chrétienne abandonner définitivement la Terre Sainte d’ici les quinze prochaines années.

L’émigration est très forte. La propre famille de Samir Qumsieh confirme ce phénomène. Le journaliste est en effet le seul des six enfants de sa famille à être resté sur place, et il prévoit de quitter le territoire palestinien après la fermeture de la télévision.