L'unité de l'Eglise et l'unité de la vie du baptisé

Par le métropolite roumain orthodoxe Nifon Mihaita

| 970 clics

Anne Kurian

ROME, vendredi 12 octobre 2012 (ZENIT.org) – L’unité de l’Eglise, c’est « l’unité de toute la vie », car c’est « reconnaître et célébrer la diversité de la vie donnée par Dieu, dans les différentes cultures, les différents contextes et les différentes langues ».

C’est l’affirmation du métropolite orthodoxe Nifon Mihaita, archevêque de Targoviste en Roumanie, le 11 octobre 2012, dans l’après-midi, au cours de la sixième congrégation générale du synode des évêques. Il est intervenu en tant que délégué fraternel.

« L’unité est un don de vie, donnée dans le corps du Christ », a-t-il déclaré : cette unité implique que « nous avons tous besoin les uns des autres ».

Pour l’archevêque, « travailler pour l’unité de l’Église, c’est travailler pour l’unité de toute la vie », c’est-à-dire « reconnaître et célébrer la diversité de la vie donnée par Dieu, dans les différentes cultures, les différents contextes et les différentes langues ».

« En tant que corps du Christ, l’Église est solidaire avec le genre humain et avec toute la Création », a-t-il ajouté.

Les baptisés doivent proclamer la Bonne Nouvelle « dans toutes les dimensions de leurs vies », a-t-il poursuivi.

Mais ils doivent avant tout vivre leur foi, car ils deviennent des « disciples crédibles et visibles du Christ » en « célébrant la Sainte Eucharistie, en méditant des textes bibliques et en témoignant de l’Évangile dans leurs maisons et dans leurs familles, dans les rues ou sur leur lieu de travail en tant que salariés, entrepreneurs, chercheurs et dans beaucoup d’autres professions ».

En ce sens, « l’Église est construite lorsque les personnes sont transformées en recevant le Christ, le verbe incarné de Dieu, dans la puissance de l’Esprit Saint », a aussi souligné le métropolite.

Il a également évoqué le Concile Vatican II et s’est réjoui des avancées œcuméniques qui ont eu lieu ces cinquante dernières années.

Par ailleurs, il a transmis aux évêques les salutations du pasteur Olav Fylkse Tveit, Secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises (COE).