L'unité exige l'engagement quotidien des chrétiens

Paroles de Benoît XVI avant l'angélus

| 1240 clics

ROME, dimanche 22 janvier 2012 (ZENIT.org) – « L’unité visible des chrétiens est toujours une œuvre qui vient d’en haut » a dit Benoît XVI ce dimanche 22 janvier, mais elle requiert aussi « notre engagement quotidien à nous ouvrir les uns aux autres ».

En ce cinquième jour de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens (du 18 au 25 janvier), Benoît XVI a exhorté les baptisés, avant l’angélus, à se laisser transformer par le Christ car, a-t-il rappelé, « la véritable victoire ne peut arriver que si elle est accompagnée d’une profonde transformation intérieure » (cf. Ci-dessous « Documents » pour la traduction intégrale).

« Nous sommes appelés, a précisé le pape, à contempler la victoire du Christ sur le péché et sur la mort, c’est-à-dire sa résurrection, comme un événement qui transforme radicalement ceux qui croient en lui et leur ouvre l’accès à une vie incorruptible et immortelle. Reconnaître et accueillir la force transformante de la foi en Jésus-Christ soutient les chrétiens dans leur recherche de la pleine unité entre eux ».

Evoquant l’élaboration des méditations pour cette grande semaines par un groupe œcuménique polonais , le pape a ajouté : « Ils nous rappellent que notre recherche de l’unité sera menée de manière réaliste si le changement se produit d’abord en nous et si nous laissons Dieu agir, si nous nous laissons transformer à l’image du Christ, si nous entrons dans la vie nouvelle dans le Christ qui est la véritable victoire. L’unité visible de tous les chrétiens est toujours une œuvre qui vient d’en haut, de Dieu, une œuvre qui demande de nous l’humilité de reconnaître notre faiblesse et d’accueillir le don ».

« Le temps que nous consacrerons à la prière pour la pleine communion des disciples du Christ nous permettra de comprendre plus profondément comment nous serons transformés par sa victoire, par la puissance de sa résurrection », a fait observer Benoît XVI.

Anita Bourdin