L´urgence de la mission qui se présente à tous les croyants de la planète

Jean-Paul II reçoit les religieuses canossiennes

| 218 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 18 février 2002 (ZENIT.org) - Le pape Jean-Paul II a encouragé l´apostolat des religieuses canossiennes en rappelant "l´urgence de la mission qui se présente à tous les croyants de la planète".



Les religieuses, fondées en Italie par sainte Madeleine de Canossa (1774-1835), ont en effet été reçues en audience par le pape au Vatican, samedi 16 février, à l´occasion de leur chapitre général.

"Tant de personnes attendent de connaître l´Evangile", disait le pape. De nombreux pays sont en effet frappés par l´injustice, la malaise moral et matériel. "Une mission urgente s´offre à tous les croyants de tous les coins de la planète", ajoutait Jean-Paul II. "Surtout faites connaître Jésus" disait le pape en reprenant les paroles de la fondatrice.

C´est ainsi que le pape encourageait les religieuses à revenir toujours davantage "aux racines de leur charisme pour l´incarner" de la meilleure façon possible pour aujourd´hui: un charisme clairement missionnaire.

Jean-Paul II rappelait avec émotion que des Canossiennes ont récemment payé de leur vie leur fidélité au Christ au Timor-Est et y discernait cette "pleine mesure de sainteté" qui constitue une condition pour pouvoir indiquer aux autres le chemin de la rencontre avec le Christ comme "chemin, vérité et vie".

Jean-Paul II rappelait aussi le "courage" caractéristique de l´oeuvre de la fondatrice contre toute misère sociale et économique, et son amour le Christ souffrant. Cette mission, reprenait le pape est encore "valide aujourd´hui". La fondatrice voulait en particulier un apostolat "humble", "étranger aux moyens puissants", avec pour but "Dieu seul et sa gloire", fondé sur une vie ensemble "parfaitement commune" et nourrie par une "charité parfaite".

Dans ce même esprit, le pape invitait les religieuses à poursuivre le don généreux d´elles mêmes au service des pauvres, des malades, des souffrants, et d´une vraie passion éducative pour les jeunes.

La congrégation des Canossiennes a été fondée par la comtesse Madeleine de Canossa le 8 mai 1808 en Italie, à Vérone. Les religieuses sont actuellement au nombre de 3.300, réparties dans 15 pays et les cinq continents. Madeleine de Canossa a été béatifiée par Pie XII et canonisée par Jean-Paul II. En l´an 2000, Jean-Paul II a aussi canonisé sainte Bakhita, cette ancienne jeune esclave soudanaise venue en Italie suivre ses nouveaux maîtres, diplomates italiens, et finalement baptisée et devenue religieuse chez les Canossiennes.