La Caritas-Cambodge pour les malades du Sida

Solidarité sur le terrain

| 1651 clics

ROME, Vendredi 12 octobre 2007 (ZENIT.org) – La Caritas du Cambodge s’est engagée à assister et soutenir les personnes malades du Sida dans ce pays qui enregistre le taux le plus élevé d’infections du Sud-est asiatique, indique l’agence vaticane Fides.



Depuis 2001, quand l’organisation catholique qui s’occupe des services sociaux a commencé son activité dans le pays, plus de 1 400 personnes contaminées ont été aidées. Elles sont presque toutes bouddhistes, vu qu’au Cambodge on compte 90% de bouddhistes sur 14 millions de citoyens. Les catholiques sont environ 19.000.

L’assistance aux porteurs du Vih, le virus d’immunodéficience qui entraîne le Sida, est l’une des activités principales du Programme Sanitaire Communautaire de la Caritas. Le programme est actif dans les deux villes principales, Siem Reap, 230 kilomètres au nord-ouest de Phnom Penh, et Kompong Thom, et l’année prochaine il atteindra Battambang.

Les opérateurs de la Caritas distribueront aux séropositifs de la nourriture, des médicaments et de l’argent pour les dépenses de voyage pour atteindre les hôpitaux.

La Caritas à Siem Reap, a aidé environ 600 familles de porteurs de Vih/sida, avec un programme de prévention et de soins.

Dans le rapport 2007 du Programme des Nations Unies sur le Vih/Sida (UNAIDS) il s’avère que 1.6% des cambodgiens de 15 à 49 ans ont le Vih, et qu’environ 16 000 cambodgiens sont déjà morts du Sida.

Selon l’UNAIDS le pays de la région du Mekong avec le taux le plus élevé d’infections dans cette tranche d’âge est la Thaïlande (1.4%), suivie de la Birmanie (1.3%). Le Vietnam et le Laos enregistrent respectivement 0.5% et 0.1% personnes contaminées.