La charité chrétienne manifeste l'amour de Dieu

Benoît XVI à l'alliance « Pro Petri Sede »

Rome, (Zenit.org) | 2348 clics

« Toute œuvre de charité authentique est une manifestation concrète de l’amour de Dieu pour les hommes et par là elle devient annonce de l’Évangile », déclare Benoît XVI.

Le pape a reçu les membres de l’association caritative « Pro Petri Sede », ce matin, 15 février 2013, au Vatican. L’alliance « Pro Petri Sede », née au 19 siècle et présidée par Jean-Marie Scheerlinck, oeuvre en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas. Elle pour principal objectif de « soutenir le pape ».

Les membres apportent leur aide et leur soutien par l’intermédiaire du conseil pontifical « Cor Unum » aux églises locales du tiers monde. Ils sont traditionnellement reçus par le pape tous les deux ans. À cette occasion, ils lui remettent les dons recueillis et lui témoignent leur soutien.

« C’est le témoignage de l’amour de Dieu pour chacun de nos frères en humanité qui donne le vrai sens de la charité chrétienne », leur a expliqué Benoît XVI au cours de l'entrevue, charité qui « ne peut se réduire à un simple humanisme ou à une entreprise de promotion humaine » mais qui est aussi « participation à l’amour du Christ reçu et partagé ».

Discours de Benoît XVI

Chers amis,

Soyez les bienvenus ce matin, vous qui êtes venus à Rome en pèlerins pour manifester votre attachement au Siège Apostolique et raffermir votre engagement dans l’Association Pro Petri Sede, dont je salue la générosité et le sens de la communion ecclésiale.

L’Année de la Foi, que l’Église célèbre en ce moment, nous invite à une conversion authentique au Seigneur Jésus, l’unique Sauveur du monde. En accueillant par la foi la révélation de l’amour salvifique de Dieu dans notre vie, notre existence tout entière est appelée à se modeler sur la nouveauté radicale introduite dans le monde par la Résurrection du Christ. La foi est une réalité vivante qu’il faut sans cesse découvrir et approfondir afin qu’elle puisse grandir. C’est elle qui doit orienter le regard et l’action du chrétien. Car elle est un nouveau critère d’intelligence et d’action qui change toute la vie de l’homme. Comme j’ai eu l’occasion de le dire dans la Lettre apostolique Porta fidei, l’Année de la Foi est une occasion propice pour intensifier le témoignage de la charité. « La foi sans la charité ne porte pas de fruit et la charité sans la foi serait un sentiment à la merci constante du doute. Foi et charité se réclament réciproquement, si bien que l’une permet à l’autre de réaliser son chemin » (n. 14).

Pour vivre ce témoignage de la charité, la rencontre du Seigneur qui transforme le cœur et le regard de l’homme est donc indispensable. En effet, c’est le témoignage de l’amour de Dieu pour chacun de nos frères en humanité qui donne le vrai sens de la charité chrétienne. Celle-ci ne peut se réduire à un simple humanisme ou à une entreprise de promotion humaine. L’aide matérielle, aussi nécessaire soit-elle, n’est pas le tout de la charité qui est participation à l’amour du Christ reçu et partagé. Toute œuvre de charité authentique est donc une manifestation concrète de l’amour de Dieu pour les hommes et par là elle devient annonce de l’Évangile. En ce temps du Carême, que les gestes de charité, généreusement accomplis (cf. Mt 6, 3), permettent à chacun de progresser vers le Christ, lui qui ne cesse de venir à la rencontre des hommes !

Chers amis, puisse votre pèlerinage fortifier votre relation au Christ et raviver la grâce reçue au Baptême ! Que grandisse en vous le désir de toujours témoigner de votre foi là où vous êtes ! Je confie chacun de vous et chacune de vos familles, ainsi que les membres de votre Association, à l’intercession maternelle de la Vierge Marie et à la protection de l’Apôtre Pierre. De grand cœur, je vous accorde la Bénédiction apostolique.

© Libreria Editrice Vaticana