La Communauté de Bose évoque le souvenir du P. André Louf

Moine trappiste et grand auteur spirituel

| 1687 clics

ROME, Jeudi 15 juillet 2010 (ZENIT.org) - Lundi dernier 12 juillet, est décédé dans son monastère du Mont-des-Cats (France), le père André Louf, moine trappiste et grand auteur spirituel (cf. Zenit du 14 juillet). La Communauté de Bose lui rend hommage.

En Italie, plusieurs des œuvres du P. Louf ont été publiées par les Editions Qiqajon de la Communauté de Bose, où il se rendait chaque année pour donner voix à la spiritualité du monachisme occidental à l'occasion de congrès internationaux sur la spiritualité orthodoxe.

« Homme sans frontières et persévérant chercheur de la Beauté et de ses étincelles répandues dans le quotidien, P. André nous a toujours saisis avec son extraordinaire capacité d'écoute - il croyait fermement dans la capacité thérapeutique de celle-ci - la force de son intercession, son infatigable ministère de consolation, le discernement lucide et toujours prêt à étendre sur le mal le manteau du pardon, le primat absolu qu'il savait donner à la miséricorde et à la condescendance dans les rapports fraternels et envers les événements de la vie », souligne la communauté.

« Il admettait la possibilité de moments de tristesse qui doivent être acceptés avec le sourire et avec magnanimité. Mais Pour le P. André, la recherche de la Lumière était devenue toujours plus aiguë et il la trouvait dans les menus faits de la vie quotidienne et dans les personnes qu'il rencontrait : ils devenaient pour lui des traces de la Lumière incréée, de la Lumière divine dans laquelle il repose désormais », ajoute-t-elle.

« L'heure de sa mort, conclut la communauté de Bose dans son communiqué, est également celle du dévoilement et de la vérité ».