La conversation verticale

Poème pour le temps liturgique

Rome, (Zenit.org) Eric de Rus | 280 clics

          Au monde peuplé de fantômes

Quelle parole tenir

Qui tienne vivant

Et perce l’épaisseur de la mort ?

          Quel verbe de chair

Peut soulever la lourde torpeur

Des vivants sans vie,

Réveiller la lumière enfouie ?

         Tâche impossible –

Mais la Parole

Venue d’En-Haut

Saigne au cœur blessé –.

          Le désir

Au dire d’amour renoncé

– Suprême dévoilement –

Ouvre à la conversation verticale !

                    Extrait de : Eric de Rus, Vivre en incandescence, Ad Solem, 2013