La découverte de la Miséricorde, une source d'espérance pour les prêtres

Retraite internationale à Cracovie-Lagiewniki, en juillet 2005

| 1058 clics

ROME, vendredi 5 novembre 2004 (ZENIT.org) - Une retraite internationale pour les prêtres et leurs équipes pastorales sur le thème de "La Miséricorde, unique espérance pour le monde" aura lieu à Cracovie-Lagiewniki, en Pologne du 20 au 24 juillet 2005. Elle sera présidée par le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, en Autriche



Parmi les intervenants figurent : le card. Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, le card. Franciszek Macharski, archevêque de Cracovie, Mgr Renato Boccardo, secrétaire du Conseil pontifical pour les Communications sociales, Mgr Albert-Marie de Monléon évêque de Meaux (France), Gérald Arbola (Communauté de l'Emmanuel) et une sœur de Notre Dame de la Miséricorde.

La retraite se déroulera au sanctuaire de la Divine Miséricorde édifié près du couvent de la Congrégation des Sœurs de la Vierge de la Miséricorde et de la chapelle où se trouvent le tableau de Jésus Miséricordieux ainsi que les reliques de Sainte Faustine (1905-1938). C’est dans ce lieu que Sainte Faustine elle-même a vécu la dernière partie de sa vie et c'est là que le Seigneur Jésus s’est manifesté à elle, lui révélant l’amour miséricordieux du Père et la confiance : "Jésus, j’ai confiance en toi".

Le pape Jean-Paul II s’est rendu à Lagiewniki le 17 août 2002 et y a célébré la dédicace de la nouvelle basilique.

Cette retraite est proposée par les Missionnaires de la Miséricorde, un groupe de chrétiens de différents pays accompagné par le Cardinal Christoph Schönborn, qui veut répondre à l’invitation du pape Jean-Paul II de transmettre le feu de la Miséricorde au monde. "L’heure est venue où le message de la Divine Miséricorde doit répandre l’espérance dans les cœurs et devenir l’étincelle d’une nouvelle civilisation : la civilisation de l’amour", déclarait le pape lors de son voyage à Cracovie, les 17 et 18 août 2002.

Evoquant le choix de notre époque pour le message de Lagiewniki le Saint-Père déclarait dans son homélie lors de la cérémonie de béatification de quatre témoins de l'amour miséricordieux, à Cracovie, le 18 août 2002 : "Dieu a choisi pour cela notre époque. Peut-être parce que le XXe siècle, en dépit des incontestables succès remportés dans de nombreux domaines, a été particulièrement marqué par le "mystère d’iniquité".

"En faisant l'expérience de ce mystère, l'homme vit la peur de l'avenir, du vide, de la souffrance, de l'anéantissement. Peut-être précisément à cause de cela, c'est comme si le Christ, à travers le témoignage d'une humble soeur, était entré à notre époque pour indiquer clairement la source du réconfort et de l'espérance qui se trouve dans l'éternelle miséricorde de Dieu", a-t-il déclaré.

Pour tout renseignement sur les inscriptions et le programme de la retraite, cf. www.missionnairesdelamisericorde.org
E-mail : m.misericorde@wanadoo.fr