« La famille humaine, communauté de paix » : Message pour le 1er janvier

Présentation le 11 décembre par le card. Martino

| 2331 clics

ROME, Mardi 4 décembre 2007 (ZENIT.org) - « La famille humaine, communauté de paix » : c'est le titre du message de Benoît XVI pour la 41e Journée mondiale pour la Paix, qui sera célébrée le 1er janvier 2008.

Le message sera présenté au Vatican mardi prochain, 11 décembre par le cardinal Renato Raffaele Martino, président du Conseil pontifical justice et paix, et par le secrétaire de ce dicastère, Mgr Giampaolo Crepaldi.

Le texte sera disponible en français, italien, anglais, allemand, espagnol et portugais.

Le thème avait été annoncé en juin dernier par un communiqué du Vatican qui indiquait : « le thème choisi par le Saint-Père se fonde sur la conviction que la perception d'un destin commun et de l'expérience de la communion sont des facteurs essentiels pour la réalisation du bien commun et pour la paix de l'humanité ».

« Reconnaître l'unité de la famille humaine est d'autant plus providentiel au moment historique actuel, marqué par la crise des organisations internationales et par la présence de graves inquiétudes de la communauté internationale. Chaque homme, chaque peuple est appelé à vivre et à se sentir partie de la Famille humaine conçue par Dieu comme une communauté de paix ! », ajoutait la même source.

« Comme le précise le concile Vatican II, faisait observer ce communiqué, ‘Tous les peuples forment, en effet, une seule communauté ; ils ont une seule origine, puisque Dieu a fait habiter toute la race humaine sur la face de la terre' (Déclaration Nostra aetate, 1, 2). Donc, poursuit le Concile, ‘Tout groupe doit tenir compte des besoins et des légitimes aspirations des autres groupes, et plus encore du bien commun de l'ensemble de la famille humaine' (Constitution Gaudium et spes, 26) ».

« Si la dignité de la personne humaine, créée à l'image et à la ressemblance de Dieu est déjà révélée à l'homme dans l'Ancien Testament, l'unité du genre humain est parmi les vérités les plus originales du Christianisme », précisait la même source.

Le communiqué soulignait le lien entre les deux premiers messages de Benoît XVI et celui de 2008 : « Le thème ‘Famille humaine, communauté de paix', développe de façon cohérente la réflexion proposée par Benoît XVI dans les Messages pour la célébration de la Journée mondiale de la Paix de 2006 (« Dans la vérité la paix ») et de 2007 (« La personne humaine, cœur de la paix ») ».

En effet, dans son message de 2007 le pape y développait notamment ce concept forgé par Jean-Paul II « d'écologie humaine » (cf. Zenit du 20 juin 2006 et du 12 décembre 2006).

Le thème du premier message de Benoît XVI pour la 39e Journée mondiale de la Paix, le 1er janvier 2006, « Dans la vérité, la paix », n'était pas sans rappeler la devise du pape : « Coopérateurs de la vérité » (cf. Zenit du 26 juin 2005 et du 13 décembre 2005).

La paix « permet de corriger les erreurs, de se réconcilier avec soi-même et avec les autres, d'être transparents dans les contradictions et fidèles à la parole donnée » : ce programme de vie était en effet proposé par le message pour le 1er janvier 2006.

Rappelons que c'est le pape Paul VI qui a publié le premier message pour la Journée mondiale de la Paix, instituée par lui en 1968. Il a publié 11 messages pour cette journée, de 1968 à 1978.

Paul VI instituait cette journée en disant aux « vrais amis de la paix »: « la proposition de consacrer à la paix le premier jour de l'année nouvelle ne se présente donc pas, dans Notre idée, comme exclusivement religieuse et catholique ; elle voudrait trouver l'adhésion de tous les vrais amis de la paix, comme s'il s'agissait d'une initiative qui leur est propre; elle devrait s'exprimer dans des formes libres, conformes au caractère particulier de chacun de ceux qui comprennent combien est beau et important, dans le concert varié de l'humanité moderne, l'accord de toutes les voix dans le monde pour exalter ce bien fondamental qu'est la paix ».

Le pape Jean-Paul II a pour sa part publié 27 messages pour cette même Journée mondiale, de 1979 à 2005.

Un livre de Mgr Olivier De Berranger, évêque de Saint-Denis, intitulé « La paix sera le dernier mot de l'histoire » (éd. Parole et Silence, 2001) a recueilli l'essentiel de cet héritage, depuis l'encyclique « Pacem in terris » de Jean XXIII, en passant par le cri de Paul VI à l'O.N.U.: « Plus jamais la guerre », et le « rendez-vous d'Assise », en 1986, avec pour fil conducteur la béatitude: « Heureux les artisans de paix ».

Anita S. Bourdin