La fécondité apostolique de la "référence constante au Cœur de Jésus"

Chapitre des Dehoniens

| 1313 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 10 juin 2003 (ZENIT.org) - La fécondité apostolique de la "référence constante au Cœur de Jésus" a été soulignée par Jean-Paul II.



Le pape a en effet reçu en audience mardi matin au Vatican les 130 membres du chapitre général des pères de la Société sacerdotale du Sacré-Cœur appelés encore "Dehoniens", du nom de leur fondateur. La congrégation a un grand apostolat dans les domaines de l'information et de la documentation.

La congrégation célèbre cette année le 125e anniversaire de la profession religieuse de leur fondateur, le vénérable Léon Dehon, prêtre français originaire de Saint-Quentin (1843-1925), - en religion, Jean du Sacré Cœur, dont la cause de béatification est ouverte. Le pape a promulgué le décret sur ses vertus héroïques en 1997.

Dans son discours au chapitre, le pape a évoqué le charisme de la fondation, caractérisé "par une référence constante au Coeur de Jésus, par une participation profonde à son oblation réparatrice et un engagement dévoué à diffuser le Royaume dans les âmes et dans la société, le refus de l'amour divin étant la cause la plus profonde des maux de ce monde".

Le pape encourageait l'engagement apostolique des Dehoniens en disant: "Ainsi que le suggère le thème choisi pour ce chapitre, "Les Dehoniens en mission, d'un coeur ouvert et solidaire", vous êtes prêts à faire face aux exigences de notre temps, et à réaliser votre apostolat dans le domaine de la spiritualité, mais aussi dans la mission Ad Gentes, par la présence sociale et l'attention à la culture".

Le pape soulignait en particulier: "Votre action dans le domaine de l'information et de la documentation religieuse est également reconnue. Il convient que votre fidélité à la doctrine catholique et au magistère de l'Eglise ne s'affaiblisse pas, afin que vous puissiez accomplir votre indispensable service de la vérité, première forme de charité, y compris dans vos publications, tout en étant attentifs à scruter les signes des temps".