La « fondatrice de l'Eglise du Canada » pourrait être canonisée

Sept nouveaux miracles authentifiés par le pape

| 1500 clics

ROME, lundi 19 décembre 2011 (ZENIT.org) –  La « fondatrice de l’Eglise du Canada » pourrait être bientôt canonisée : le pape Benoît XVI a en effet reconnu ce matin un miracle comme étant dû à l’intercession de la bienheureuse Kateri Tekatwita.

Le pape Benoît XVI a reçu ce lundi matin, 19 décembre, au Vatican, le cardinal Angelo Amato, S.D.B., préfet de la Congrégation pour les causes des saints, et au cours de cette audience, le pape a autorisé la congrégation à promulguer des décrets concernant 7 miracles attribués à 7 bienheureux, 5 miracles dus à l’intercession de 5 « vénérables », le martyr de 66 chrétiens, et les « vertus héroïques » de 7 baptisés.

Les sept premiers miracles sont attribués à des bienheureux – dont trois laïcs et un prêtre français martyr à Madagascar - de 7 pays différents : Italie, France, Espagne, Allemagne, Etats-Unis et canada.

Cette reconnaissance d’un nouveau miracle – après leur martyre ou après leur béatification grâce à un premier miracle – pourrait ouvrir la voie à leur prochaine canonisation.

Ce sont :

- Kateri  Tekakwitha, laïque, indienne d’Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada, 1656-1680), considérée comme « la fondatrice de l’Eglise du Canada » et appelée aussi « lys des Agniers », morte trois ans après son baptême; elle est spécialement honorée au sanctuaire de  Kahnawake ; Jean-Paul II l’a béatifiée en 1980 ;

- Anna Schäffer, laïque allemande (1882-1925), plus précisément, mystique bavaroise; elle a été béatifiée par Jean-Paul II en 1999;

- Pedro Calungsod, martyr, laïc, originaire de Cebu, aux Philippines et tué à Guam dans l’archipel des Îles Marianne (1654-1672) : c’était un jeune catéchiste; il a été béatifié par Jean-Paul II en l’an 2000 ;

- Giovanni Battista Piamarta, prêtre italien et fondateur de la congrégation de la Sainte famille de Nazareth et de la Congrégation des Humbles servantes du Seigneur (1841-1913); il a été béatifié par Jean-Paul II en 1997 ;

- Jacques Berthieu, martyr, prêtre français profès de la Compagnie de Jésus (né à Polminhac en 1838 et tué à Ambiatibe (Madagascar) en 1896); martyr de la foi et de la chasteté, il fut béatifié par Paul VI le 17 octobre 1965, pendant le concile Vatican II ;

- Maria del Carmen, religieuse espagnole (au siècle: Maria Carmen Sallés y Barangueras), fondatrice des sœurs de l’Immaculée conception missionnaires de l’Enseignement pour la formation des femmes (1948-1911) ; elle a été béatifiée par Jean-Paul II en 1998 ;

- Marianne (au siècle: Barbara Cope), religieuse professe de la congrégation des sœurs du tiers-ordre  de saint François de Syracuse, connue comme « Mother Marianne of Molokai », née en Allemagne en 1838 et morte à Molokaï (Hawaï , Etats-Unis), en 1918 ; elle avait émigré aux Etats-Unis à l’âge de 3 ans et avait ensuite pris la nationalité américaine ; elle a évangélisé les lépreux à Molokaï ; elle a été béatifiée le 15 mai 2005.

ASB