La force et la beauté de la foi à l'école de Jean-Paul II

Relecture des catéchèses sur le Credo, pour « l'Année de la foi »

| 1390 clics

ROME, jeudi 19 janvier 2012 (ZENIT.org) – « Force et beauté de la foi » : tel est le thème du cycle de rencontres auxquelles la fondation Jean Paul II à Rome a donné le coup d’envoi, le 8 janvier dernier, dans le cadre des initiatives visant à préparer la prochaine « Année de la foi » promulguée par Benoît XVI du 11 octobre prochain au 24 novembre 2013.

Organisées par le centre de documentation et d’Etude du Pontificat et la direction de l’église polonaise de Rome, Saint-Stanislas (au n. 15 de la via Botteghe Oscure), ces rencontres ont pour fil conducteur les catéchèses de Jean Paul II sur le Credo.

« Il n’y a pas meilleur moment après la béatification de Jean Paul II (1er mai 2011) pour approfondir les enseignements de Jean Paul II », a souligné Mgr Paewl Ptasznik, le recteur de l’église Saint-Stanislas en accueillant les participants à la première rencontre.

Une rencontre marquée par l’intervention, entre autres, du P. Andrzej Dobrzynski, directeur du Centre de documentation et d’étude du pontificat de la Fondation Jean-Paul II, à Rome, qui a illustré la théologie de la foi selon Jean Paul II, fondée sur une doctrine qui est à la fois « grâce » et « vertu ».

« Avancer au large! La théologie de la foi chez Jean Paul II » : c’était l’intitulé de son exposé.

Jean Paul II, « maître et témoin d’une foi profonde, nous a appris a souligné le P. Dobrzynski, ce que veut dire « croire » dans un monde comme celui d’aujourd’hui, et comment une foi vécue « de manière vivante, consciente et mûre » constitue la réponse aux problèmes de l’homme et du monde contemporain.

Louant les bienfaits d’une forme de vie « personnelle », centrée sur « l’amour de Dieu et des autres », comme celle de Jean Paul II, le directeur du Centre romain a invité les participants à « reconnaître » leur foi, à la « connaître » et à la « pratiquer » chaque jour.

Cette intervention a été suivie d’un débat sur le rôle de la raison, sur des questions concernant l’existence de Dieu et sur les doutes qui peuvent accompagner la foi.

La prochaine rencontre aura lieu le dimanche 5 février, à l’église Saint-Stanislas, sur le thème : « Dieu Créateur et Père miséricordieux ».

Isabelle Cousturié