La guerre offense Dieu et l'humanité

Le pape demande de prier pour l'Irak et la Terre Sainte

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 348 clics

La guerre « offense gravement Dieu et l’humanité. On n’apporte pas la haine au nom de Dieu ! », déclare le pape François lors de l'angélus dominical du 10 août 2014. Il invite à prier pour les victimes des conflits irakien, palestinien et israélien.

Après la prière mariale place Saint-Pierre, le pape a fait part de son « effroi » pour la situation irakienne : « des milliers de personnes chassées brutalement de chez elles, des enfants morts de faim et de soif pendant leur fuite, des femmes enlevées, des personnes massacrées, des violences de toutes sortes, partout la destruction : destruction des maisons, du patrimoine religieux, historique et culturel ».

« Tout cela offense gravement Dieu et l’humanité. On n’apporte pas la haine au nom de Dieu ! On ne fait pas la guerre au nom de Dieu ! », a-t-il insisté.

Plaidant pour « une solution politique efficace au niveau international et au niveau local » afin d'« arrêter ces crimes et de rétablir le droit », il a annoncé que son envoyé personnel en Irak, le cardinal Fernando Filoni, était en partance pour apporter sur place la « proximité » du pape.

Le pape a également évoqué le conflit en Terre Sainte : « À Gaza aussi, après une trêve, la guerre a repris, faisant des victimes innocentes, des enfants… ce qui ne fait qu’aggraver le conflit entre Israéliens et Palestiniens », a-t-il déploré.

Il a exhorté à « prier le Dieu de la paix » pour ces situations : « Tous ensemble, en pensant à ces gens, faisons maintenant silence et prions. Prions ensemble le Dieu de la paix, par l’intercession de la Vierge Marie : Donne la paix, Seigneur, à notre temps, et fais de nous des artisans de justice et de paix. Marie, Reine de la paix, prie pour nous. »