La JMJ de Madrid peut apporter un bonus de crédits universitaires !

Les JMJ, expérience éducative

| 1625 clics

ROME, Lundi 18 avril 2011 (ZENIT.org) - La JMJ de Madrid, en tant qu'expérience éducative, peut apporter un bonus de crédits universitaires, annonce dans cet article, le site officiel de la JMJ de Madrid (16-21 août 2011).

Beaucoup de jeunes de l'hémisphère sud se plaignent du fait que s'ils vont aux Journées mondiales de la jeunesse, ils manqueront plusieurs semaines d'université. Beaucoup ont écarté la possibilité d'aller aux JMJ à l'étranger par crainte de manquer trop de cours.

Cependant, cela va bientôt changer, au moins pour certains étudiants australiens, grâce à un nouveau séminaire proposé par le Broken Bay Institute (BBI) et l'université de Newcastle.

Le séminaire, intitulé « Voyage sacré, le séminaire en ligne des JMJ 2011 », a été créé cette année par Margaret Ghosn, maître de conférence de renom, et l'équipe du BBI. Il peut apporter des crédits dans le cadre de différents diplômes, par exemple des diplômes d'enseignement ou de théologie.

Pour tout participant aux JMJ qui veut en tirer une expérience éducative, il est également possible de suivre le séminaire en auditeur libre.

Permettre aux fruits reçus aux JMJ de s'enraciner

Cathy Martorana, du BBI, explique que le séminaire est une opportunité géniale de continuer à étudier pendant le semestre où ont lieu les JMJ, et de recharger les batteries spirituelles.

« Que vous soyez professeur, responsable de pastorale ou simple pèlerin, vous pouvez profiter de l'opportunité d'aller en Espagne et tirer profit de la nature réflexive de ce séminaire pour prendre du temps de méditation et laisser le temps à Dieu de vous rejoindre », dit-elle.

« Nous voulons que ce soit une expérience de foi. Nous voulons permettre aux participants de réfléchir sur les JMJ, et que cette expérience porte du fruit au-delà des trois semaines à Madrid. Je crois que dès que nous prenons le temps de méditer, Dieu vient nous rejoindre. Nous ne voulons pas que les JMJ soient juste une expérience fantastique, nous voulons que cela s'enracine et permette à l'Esprit de venir au cœur de notre travail. Les JMJ sont une rencontre d'Église: nous devons intégrer cela et permettre à cette expérience de devenir une réalité dans notre vie », ajoute-t-elle.

Cathy Martorana et les autres responsables du séminaire pensent qu'il sera particulièrement utile aux professeurs et aux responsables de pastorale. Le principe fondateur du séminaire est qu'à l'avenir, les bénéficiaires auront la formation et les savoirs académiques pour aider les jeunes à vraiment comprendre comment Dieu agit à travers des événements comme les JMJ.

« Margaret Ghosn, la responsable de ce séminaire, a plus de treize ans d'expérience professionnelle dans la pastorale de jeunes dans les paroisses, les écoles et le diocèse. Elle apporte son expertise à la réflexion théologique au comité organisateur des JMJ. Elle est coordinatrice du séminaire de formation à la pastorale des jeunes proposé par BBI ».

L'évaluation du séminaire se fera non seulement via la dissertation de rigueur, mais l'objectif est également d'aider les participants à voir Dieu à l'œuvre dans leur vie.

« Si on suit un cours intensif et que l'on n'a pas l'occasion de méditer, l'expérience perd son sens. Nous voulons que ceux qui emmèneront des groupes aux JMJ, et dans d'autres retraites ou cours intensifs deviennent de réels leaders. Sinon, c'est l'alliance de l'aveugle et du paralytique! », ajoute Cathy Martorana.

Des bénéfices pour de nombreux étudiants

Le séminaire est idéal pour les jeunes qui sont en licence d'études religieuses, ceux qui préparent un Master et ceux qui veulent devenir professeurs.

Il est également utile pour n'importe quel étudiant participant aux JMJ, car ce séminaire peut permettre de valider des crédits pour un grand nombre de diplômes. Par exemple, si le pèlerin est étudiant en droit, en journalisme ou en sciences de l'ingénieur, il pourra valoriser ce séminaire en tant qu'option.

« Même pour ceux qui ne sont pas encore à l'université, c'est un bon moyen de se mouiller et d'essayer, et pas à moitié ! », ajoute Cathy Martorana.

Les participants au séminaire spécial JMJ vont essayer d'aborder le pèlerinage sous différents aspects : historique, spirituel et théologique. Cela se fera à travers des lectures disponibles en ligne. Ils réfléchiront aussi à l'importance des pèlerinages dans l'histoire du christianisme.

Informations et inscriptions sur le site, australien, du Broken Bay Institute : www.bbi.catholic.edu.au