La JMJ de Rio de Janeiro renforcera l’Eglise

L’événement encouragera aussi l’économie et le tourisme

| 1812 clics

ROME, Vendredi 26 août 2011 (ZENIT.org) – La Journée Mondiale de la Jeunesse à Rio de Janeiro en 2013 conduira non seulement Benoît XVI pour la deuxième fois au Brésil mais laissera aussi un héritage important à la ville.

« L’émotion est totale de savoir que Rio a été choisi pour un autre grand événement, nous sommes en fête. Le pape et les millions de jeunes de différentes parties du monde sont les bienvenus », a affirmé le P.Omar Raposo de Souza, conseiller de l’archidiocèse pour les grands événements cité par l’archidiocèse de Rio.

« Nous préparerons la ville, les églises, les familles et les cœurs pour que nous puissions accueillir tout le monde à bras ouverts, comme le Christ Rédempteur. Nous aurons l’opportunité de vivre un moment merveilleux de foi, de culture et de joie », a-t-il affirmé.

Le prêtre, qui a conduit à Rio de Janeiro la veillée de la JMJ Madrid-Rio à Maracanãzinho, a aussi rappelé que d’une certaine manière, une JMJ est un bénéfice pour la ville qui l’accueille.

« Comme les événements sportifs, les JMJ réunissent des valeurs et un héritage possibles pour la ville de Rio. Sans aucun doute, la visite du pape ne laissera pas qu’un héritage spirituel mais aussi un héritage matériel. Les paroisses seront plus organisées et la visibilité des actions culturelles et sociales de l’Eglise augmenteront aussi », a-t-il indiqué.

Le prêtre a cité l’exemple de Sydney, qui a accueilli la JMJ 2008 et qui, après cet événement, a vécu un renforcement de l’Eglise catholique.

« Cela se passera aussi au Brésil. Cette mobilisation montrera le visage de la jeunesse catholique brésilienne. La Journée est une invitation à faire mûrir la capacité d’être jeunes et celle de s’affirmer comme jeunes catholiques dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui », a-t-il expliqué.

Selon le P. Omar Raposo de Souza, la communauté catholique et les autorités de Rio de Janeiro vivent un moment de grande attente pour le nombre de visiteurs que la JMJ apportera en ville, en animantl’économie et en stimulant le tourisme.

« Nous nous attendons à battre le record de toutes les Journées. Rio de Janeiro a les conditions pour accueillir un événement comme celui-ci parce que c’est une ville touristique que beaucoup rêvent de connaître, en plus d’avoir une bonne position géographique, au centre de l’Amérique du Sud, ce qui facilitera beaucoup la présence des pèlerins ».

« La Journée, comme beaucoup de grands événements, génère une économie pour la ville, une immense participation de l’Etat, du commerce local, des entreprises. Et ce sera une autre occasion de faire connaître la ville de Rio de Janeiro comme destination non seulement pour le tourisme traditionnel, mais aussi pour le tourisme religieux », a indiqué le prêtre.