La Manif pour tous vue de Rome

Par L'Osservatore Romano et Radio Vatican

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 702 clics

L’Osservatore Romano, dans son édition en italien des 2-3 février 2014, évoque la manifestation de l'hexagone en titrant : « Elle revient sur les places, la France qui soutient la famille ». Le chiffre cité est de 500.000 personnes à Paris et 40.000 à Lyon.

Il ne s’agit pas seulement du mariage entre personnes homosexuelles, souligne le quotidien de la Cité du Vatican, mais de la possibilité d’adoption et de procréation assistée pour les couples de même sexe, et « surtout » de « dire non aux politiques qui pénalisent la famille fondée sur l’union d’un homme et d’une femme ».

“Les manifestants, pas seulement catholiques, mais aussi juifs, musulmans, et athées, ont déployé des calicots et des affiches en faveur de la famille et ils ont entonné des slogans contre l’action du gouvernement, accusé de nier la différence des genres, et de promouvoir dans les écoles une éducation sexuelle tordue.”

Le quotidien cite la présidente de la Manif pour tous, Ludovine de la Rochère qui « demande à l’exécutif de répondre aux questions soulevées par les manifestants et d’adopter des politiques finalement favorables à la famille », toujours selon la même source.

Radio Vatican titre sur le succès de la "Manif": "500 000 personnes (80 000 selon la police) ont défilé dimanche à Paris pour dénoncer la politique familiale du gouvernement français. Un autre défilé a réuni 40 000 personnes à Lyon (20 000 selon la police), parmi lesquelles le cardinal archevêque de Lyon, Philippe Barbarin. Une réussite populaire donc, mais aussi une réussite organisationnelle, puisque aucun incident ne s’est produit."

"Et peut-être aussi une réussite politique, comemnte la radio : le gouvernement français a annoncé ce lundi qu'il ne présenterait pas cette année son projet de loi sur la famille, en indiquant que les "travaux préparatoires" devaient se poursuivre.Le gouvernement socialiste, qui semble vouloir calmer le jeu, s’engage également à refuser toute libéralisation de la procréation médicalement assistée pour les couples de lesbiennes, et toute légalisation de la gestation pour autrui."

Et de conclure: "Un an après le débat sur le mariage homosexuel, cette promesse réjouit Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif pour tous. Elle estime toutefois que la mobilisation doit se poursuivre, pour préserver la famille traditionnelle, mise à mal par les évolutions législatives récentes."