La « merveilleuse image » de l’Eglise comme « Corps du Christ »

Catéchèse du mercredi sur saint Paul

| 1542 clics

ROME, Mercredi 22 novembre 2006 (ZENIT.org) – L’apôtre Paul est l’auteur de cette « merveilleuse image » de l’Eglise comme « Corps du Christ », a rappelé Benoît XVI qui a invité les baptisés à être vraiment « le Corps du Christ ».



Benoît XVI a consacré sa catéchèse du mercredi, pour la 4e fois consécutive à la personne et à l’œuvre de saint Paul.

Il évoquait ce qu’il appelait la « merveilleuse image » que saint Paul a été le premier à utiliser, celle de l’Eglise comme « corps du Christ ».

« Nous devons nous-mêmes être le Corps du Christ », exhortait le pape en levant les yeux de son texte, « en unité avec son corps, pour être nous-mêmes son corps, sa présence dans le monde ».

« Notre dernière approche de l’apôtre Paul concernera la vie de l’Église », annonçait le pape d’emblée avant d’expliquer : « On remarque avant tout que son premier contact avec le Christ s’est fait à travers la communauté chrétienne de Jérusalem, que Paul a persécutée avec zèle. Ceci nous apprend qu’on arrive toujours à Jésus, pour l’accueillir ou le refuser, par la médiation de la communauté croyante ».

« Pour Paul, expliquait encore le pape, l’adhésion à l’Église est due à l’intervention directe du Christ, se révélant sur le chemin de Damas et s’identifiant à l’Église que Paul persécutait. Paul se convertit en même temps au Christ et à l’Église. Dès lors, il a porté ‘le souci de toutes les Églises’, de toutes les communautés qu’il fondait et pour lesquelles il éprouvait les sentiments passionnés d’un père et d’une mère ‘pour ses enfants’ ».

« Paul, soulignait Benoît XVI, est le premier à parler de l’Église comme Corps du Christ, exprimant ainsi qu’elle appartient au Seigneur et qu’elle s’identifie à lui, unie dans la diversité de ses membres et le souci de l’édification commune. Il dit enfin de l’Église qu’elle est l’Épouse du Christ. Puissions-nous vivre cette communion entre Jésus et nous tous, mais aussi entre frères! »

En italien, le pape avait souligné dans ce sens le rôle des célébrations liturgiques en disant : « C'est ainsi que devraient être nos rencontres liturgiques. Un non-chrétien qui entre dans l'une de nos assemblées devrait pouvoir dire à la fin: ‘Dieu est vraiment avec vous’. Prions le Seigneur d'être ainsi, en communion avec le Christ et en communion entre nous ».

Enfin, dans ce contexte de communion ecclésiale, évoquant aussi l’appel de Paul à « ne pas éteindre l’Esprit », le pape a invité les baptisés à donner de la place aux « manifestations charismatiques » de l’Esprit.