La place de la doctrine sociale de l'Eglise, par le card. Turkson

Entrer par la « porte du social »

| 1199 clics

Anne Kurian

ROME, dimanche 14 octobre 2012 (ZENIT.org) – La « porte du social » est une « porte d’accès à l’évangélisation » efficace, déclare le cardinal Turkson, qui plaide pour une plus grande utilisation de la doctrine sociale de l’Eglise.

Le cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, président du Conseil pontifical « Justice et Paix », est intervenu hier matin, 13 octobre 2012, dans le cadre de la neuvième congrégation générale du synode des évêques sur la nouvelle évangélisation.

En tant que président du Conseil pontifical « Justice et Paix », le cardinal s’est préoccupé de la « mission particulière » de l’Eglise de « fomenter partout la justice et l’amour de Christ envers les pauvres », dans le but de « stimuler la communauté catholique à promouvoir le développement des régions qui ont en besoin, et la justice sociale entre les nations ».

Pour le cardinal, « il est urgent de mettre en oeuvre une nouvelle évangélisation du social », parce que le social est un « instrument efficace » de l’évangélisation.

Il constate en effet qu’aujourd’hui « de nombreuses personnes sont de plus en plus sensibles aux questions des droits de l’homme, de la justice, de l’écologie, de la lutte contre la pauvreté ».

Cette réalité est donc « une authentique opportunité » pour la nouvelle évangélisation, fait remarquer le cardinal, qui voit une « porte d’accès à l’évangélisation » efficace dans « celle du “social” ».

Il propose à ce sujet de nouvelles stratégies, en commençant par une attention particulière à « l’étude de la doctrine sociale de l’Église » dans la formation, autant des séminaristes que des fidèles.

Evoquant « l’attitude apologétique » dont parle le document de travail du synode, le cardinal suggère de « faire mieux connaître la grande tradition de “la sainteté sociale” », illustrée entre autres par « les prêtres Arcangelo Tardini et José Maria Arizmendarrieta en pastorale sociale, le bienheureux Giuseppe Toniolo dans le domaine du travail, Robert Schuman, Alcide De Gasperi et Julius Nyerere dans le domaine politique ».

Cependant, ajoute-t-il « une doctrine sociale ne doit pas seulement être proclamée, mais aussi traduite en termes concrets dans la réalité ».

Il propose également de rajouter le Compendium de la Doctrine sociale de l’Église catholique sur la page web du Vatican, au chapitre “Textes fondamentaux”, en plus du Catéchisme de l’Église catholique, ainsi que de « consacrer une Assemblée synodale sur le thème de la nouvelle évangélisation du social ».

Le cardinal conseille en outre de « ne pas négliger les possibilités offertes par le dialogue oecuménique et interreligieux ».