La première encyclique de Benoît XVI toujours un succès de librairie en Europe

Les révélations de la Librairie éditrice du Vatican

| 2188 clics

ROME, Mardi 14 mars 2006 (ZENIT.org) – La première encyclique de Benoît XVI Dieu est Amour, continue d’enregistrer un grand succès dans les librairies françaises, avec, à la mi-février, un passage da la 20e à la 4e place dans la classification des livres les plus vendus dans l’hexagone.



On peut consulter le titre « Nouveautés éditoriales » (Novità editoriali) sur le site Internet de l’édition du Vatican (www.vatican.va) : une section bientôt accessible en allemand et en anglais.

En italien, l’édition officielle de la Librairie éditrice du Vatican (LEV) enregistre la vente de un million cinq cent mille exemplaires, explique à Zenit l’édition vaticane.

L’édition avec couverture rigide a été vendue à 65 000 exemplaires, en co-édition avec les éditions Cantagalli et les éditions San Paolo.

Les classifications divergent un peu selon les quotidiens italiens et la date, mais, on constate que, selon le « Messaggero » du 9 mars, l’encyclique était le deuxième livre le plus vendu dans la péninsule; selon la classification de la « Repubblica » (du 27 février au 5 mars), l’encyclique est à la première place des ventes en livres de poche; selon le « Corriere » du 12 mars, le livre est à la 20e place dans les livres de réflexion; et selon la « Stampa » (du 25 février au 5 mars), l’encyclique avait la 10e place dans la classification générale.

En Espagne, un demi million de copies ont déjà été vendues. Les rééditions des 5 maisons d’édition se font au rythme de 15 000 copies par semaine, selon l’Europa Press, une agence spécialisée dans l’observation des livres les plus vendus en Espagne. La première édition a été presque épuisée en quelques jours, indique cette agence.

Il faut leur ajouter quelque 340 000 copies diffusées par le quotidien ABC et par la revue hebdomadaire « Ecclesia » qui l’a proposée en supplément à 10 000 copies (en France, par La Croix et en Italie, par Avvenire et l’hebdomadaire Famiglia Cristiana).

La diffusion de l’encyclique dans la librairie internationale Jean-Paul II de la Place Saint-Pierre, à la sortie de la basilique, est de 24 663 exemplaires en quatre semaines.

L’encyclique a été publiée en huit langues par la LEV: 57, 96 % des copies ont été vendues en itlaien, et le reste (42, 04 %) tout d’abord en anglais, puis en allemand, et en quatrième position, en français, puis en espagnol, en portugais, en polonais et en latin.

En conlusion, l’encyclique a été dans les premières places des ventes dès les premiers jours de sa publication.

Et dans le sillage de la vente de l’encyclique, la Librairie éditrice du Vatican confie à Zenit que les ventes des six titres actuels de la collection « Magistère de Benoît XVI » marchent également très bien. Elle arrivera bientôt à neuf titres.