La prière obtient des miracles : Benoît XVI reconnaît 10 « miracles »

Béatifications et canonisations en vue

| 3546 clics

ROME, Dimanche 20 décembre 2009 (ZENIT.org) - Les miracles continuent d'être obtenus par la prière dans l'Eglise : Benoît XVI a approuvé, samedi 19 décembre, la publication des décrets reconnaissant 10 « miracles ».

Le frère canadien André Bessette, apôtre de saint Joseph ou l'Australienne Mary MacKillop pourraient être canonisés, et le journaliste espagnol Emanuele Lozano Garrido, ou la jeune italienne de 18 ans, Chiara Badano, béatifiés.

Cinq miracles sont reconnus comme dus à l'intercession de cinq « bienheureux » : ils pourront être canonisés, si le pape le veut. Les trois autres faits « miraculeux » sont dus à l'intercession de trois « vénérables » qui pourront être béatifiés.

Le pape a en effet reçu en audience au Vatican samedi 20 décembre, Mgr Angelo Amato, S.D.B., préfet de la Congrégation pour les causes des saints, ainsi que les théologiens, historiens, et experts consultés, et il a autorisé, à cette occasion, la publication de ces décrets, ainsi que les décrets concernant le martyre du P. Popieluszko - ce qui ouvre la porte à sa béatification - et les « vertus héroïques » de dix baptisés, dont les papes Pacelli et Wojtyla : pour leur béatification éventuelle, il faudrait la reconnaissance d'un miracle.

Les miracles ont été attribués à l'intercession des cinq bienheureux suivants :

- Stanislas Sołtys, ditKazimierczyk, prêtre polonais des chanoines réguliers du Latran (1433-1489) ;

- André Bessette (au siècle : Alfred), religieux de la Sainte-Croix (1845-1937), apôtre de saint Joseph ;

- Mary de la Croix MacKillop (au siècle : Marie Hélène), Australienne, fondatrice des Sœurs de Saint-Joseph du Sacré Cœur (1842-1909) ;

- Giulia Salzano, Italienne, fondatrice des Sœurs catéchistes du Sacré Cœur de Jésus (1846-1929) ;

- Battista da Varano (au siècle : Camilla), moniale italienne de la congrégation de Sainte-Claire et fondatrice du monastère Sainte-Claire de Camerino (1458-1524) ;

Cinq autres miracles sont attribués à l'intercession des cinq « vénérables » qui pourraient donc être proclamés « bienheureux », dont un journaliste espagnol et une jeune italienne du mouvement des Focolari morte à dix-huit ans :

- José Tous y Soler, prêtre capucin espagnol, fondateur des Sœurs Capucines de ma Mère du divin Pasteur (1811-1871) ;

- Leopoldo de Alpandeire Sánchez Márquez (au siècle: Francisco), frère capucin espagnol (1866-1956) ;

- Emanuele Lozano Garrido, laïc, journaliste espagnol (1920-1971) ;

- Teresa Manganiello, laïque italienne, du Tiers ordre franciscain (1849-1876) ;

- Chiara Badano, laïque italienne de dix-huit ans (1971-1990), du Mouvement des Focolari, morte d'un cancer des os qu'elle a vécu de façon « héroïque »;

Anita S. Bourdin