La prière pour l'Unité part du Saint-Sépulcre

Coup d'envoi de la grande semaine oecuménique

| 1407 clics

ROME, lundi 23 janvier 2012 (ZENIT.org) – La semaine pour l’Unité des chrétiens a été introduite samedi 21 janvier à Jérusalem par les vêpres au Saint-Sépulcre, rapporte Amélie de La Hougue sur el site du patriarcat latin de Jérusalem (http://www.lpj.org/index.php?option=com_content&view=article&id=1804%3Acoup-denvoi-de-la-semaine-pour-lunite-des-chretiens&catid=41%3Aoecumenisme&Itemid=92&lang): la prière pour l’unité part de l’offrande du Christ sur la croix et de sa victoire sur la mort.

Mais comment fête-t-on cette semaine de l’unité à Jérusalem ? « Pendant une semaine, chaque soir à la tombée de la nuit, les chrétiens sont invités à prier pour l’Unité des chrétiens. Ils se rassemblent autour d’un thème commun : «Tous, nous serons transformés par la Victoire de notre Seigneur Jésus Christ (cf. 1 Co 15,51-58) » .»

La première célébration œcuménique a rassemblé ensuite les chrétiens de Jérusalem, dimanche, 22 janvier, en la cathédrale anglicane Saint-Georges.

Le coup d’envoi a ainsi été donné par les Anglicans. Leur cathédrale, Saint-Georges le martyr, était « comble » : « Des religieux, religieuses, chrétiens de toutes confessions étaient venus pour prier. Ensemble. L’évêque du lieu, le Rév. Suheil Dawani, a accueilli chacun, lui qui avait justement centré son homélie d’intronisation il y a 5 ans sur l’importance d’ « une mission de réconciliation ». »

« La prière s’est vécue autour du thème « Transformés par le Christ Serviteur », nourrie par le texte de saint Marc (10,45) : « Le Fils de l’homme est venu pour servir ». Après l’homélie de l’évêque, toutes les personnes présentes ont pu réciter d’un même cœur cette prière commune pour l’Unité de l’Eglise :

« Père Tout-Puissant, dont le Fils bien-aimé avant sa passion a prié pour ses disciples afin qu’ils soient un, comme Toi et Lui sont un : permets que ton Eglise, en étant unie dans l’amour et l’obéissance à ta volonté, soit unie en un seul corps et un seul esprit, afin que le monde croit en Celui que tu as envoyé, ton Fils Jésus-Christ notre Seigneur ; qui vit et règne avec toi, dans l’unité du Saint-Esprit, un seul Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen », rapporte le Patriarcat latin.

"La cérémonie a été suivie d’un temps convivial de discussion dans le magnifique cloître néo-gothique de la cathédrale, permettant ainsi de prolonger l’Unité de la prière par des échanges fraternels", conclut la même source.

Anita Bourdin