La révolution des moyens de communication et de l'information, congrès

Avec la participation du card. Barbarin

Rome, (Zenit.org) Océane Le Gall | 277 clics

Plus de 300 personnes, chargées de communication au sein de  bureaux de différentes institutions ecclésiales du monde, sont attendues à Rome du 28 au 30 avril – juste après les canonisations des Bienheureux Jean XXIII et Jean Paul II -, pour participer au IXème séminaire professionnel organisé par la Faculté de Communication institutionnelle de l’Université de la Sainte-Croix.

Le thème de cette édition, Stratégies créatives pour un changement culturel, fait écho aux paroles du pape à la fin de son Message pour la prochaine Journée mondiale des Communications sociales : « La révolution des moyens de communication et de l’information est un grand et passionnant défi, qui requiert des énergies fraîches et une nouvelle imagination pour transmettre aux autres la beauté de Dieu ».

En effet, au-delà du fait que ce séminaire représente une belle occasion pour partager des expériences professionnelles et initiatives sans but lucratif sur la communication de l’Eglise, un de ses principaux objectifs est de faire connaître des projets concrets de communication créative dans d’autres lieux du monde.

Le choix du thème de cette année tient aussi compte des changements sociaux et culturels en cours et de la nécessité de fournir, en terme de foi et de spiritualité, des réponses convaincantes.

Les travaux seront ouverts, le lundi 28 avril, par l’archevêque de New York le cardinal Timothy Michael Dolan, qui affrontera le thème « » Défis culturels pour les communicateurs catholiques ».

Une intervention de l’archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin, est également attendue sur « la famille comme occasion de communication », et celle d’Hélène Alvaré, professeur à l’université Georges Mason qui parlera des impacts communicatifs de la théorie du gender.

Deux séances pratiques sont prévues, l’une avec les responsables de la communication de grands diocèses et des Conférences épiscopales et l’autre avec des « vaticanistes » qui feront le point sur la manière de communiquer du pape François, un an après son élection.

Grade attente également pour l’intervention à la fin des travaux -  mercredi 30 avril - de Joaquín Navarro-Valls, qui a pendant longtemps été le directeur de la salle de presse du Saint-Siège. Il abordera la question « Sainteté et communication : la figure de saint Jean Paul II ».