La Rose d'or de la Vierge de la Charité

L'hommage de Benoît XVI

| 1152 clics

Anne Kurian

ROME, mercredi 28 mars 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI a offert une Rose d’or au Sanctuaire de la Vierge de la Charité de El Cobre, à Cuba.

Le pape a déposé cette Rose d’or, aux pieds de la statue de la Vierge à l’Enfant au terme de la messe de l’Annonciation, qu’il a présidée le jour de son arrivée, sur la place Antonio Maceo, à Santiago de Cuba, le 26 mars 2012.

La coutume de la Rose d’Or remonte au moyen âge, lorsque les papes portaient une Rose d’or durant la procession du 4edimanche de carême, appelé aussi dimanche du « Laetare » - de l’allégresse - ou parfois dimanche de la Rose : c’est aussi la couleur liturgique de ce dimanche.

Le pape Eugène III voyait dans cette rose un signe de la passion du Christ : l’or symbolisant la résurrection et les épines la souffrance.

Des roses semblables étaient alors conférées aux dignitaires de l’Eglise, avec une double signification: une marque d’honneur et un rappel des responsabilités du chrétien. Princes, rois, abbayes et sanctuaires pouvaient la recevoir.

Aujourd’hui, seuls les sanctuaires en sont honorés. Benoît XVI a déjà donné des roses aux sanctuaires d’Altötting, de Mariazell, de Fatima et d’Aparecida.

Parmi les autres dons remarquables faits au sanctuaire de El Cobre, citons celui du pape Jean-Paul II : une couronne d’or, désormais portée par la Vierge de la Charité. L’écrivain Ernest Hemingway a donné en 1954 son prix Nobel de littérature, qui fut dérobé puis retrouvé et qui est désormais sécurisé.

Citons aussi une plaque d’une mère cubaine, priant la Vierge de la Charité de sauver de la guérilla ses fils : Raúl et Fidel Castro.