La souffrance comme instrument mystérieux de salut

Benoît XVI encourage les personnes malades

| 1104 clics

Anne Kurian

ROME, mercredi 30 mai 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI encourage les personnes malades, afin qu’elles puissent « accueillir la souffrance comme mystérieux instrument de salut ».

Benoît XVI a en effet salué les jeunes, les malades et les jeunes mariés, au terme de l’audience générale, ce mercredi matin, 30 mai 2012.

Le pape souhaite que « l’Esprit-Saint, don du Christ ressuscité », soutienne les personnes malades, pour qu’elles puissent « accueillir la souffrance comme instrument mystérieux de salut » pour elles et pour leurs frères.

Que l’Esprit-Saint, ajoute-t-il, « vous guide, chers jeunes, et vous rende capables d’orienter votre vie vers le bien, avec décision ».

Benoît XVI invite également les nouveaux époux à « redécouvrir chaque jour les exigences de l’amour, pour être toujours prêts à se comprendre et à se soutenir mutuellement ».