La symphonie de l’unité oecuménique sera interprétée en Australie

« La Passion selon saint Matthieu » de l’évêque orthodoxe russe Hilarion Alfeyev

| 1553 clics

ROME, Mardi 4 septembre 2007 (ZENIT.org) – Un évêque orthodoxe projette de contribuer, non seulement à travers les paroles, mais également à travers la musique, à une rencontre œcuménique internationale à Melbourne (Australie).



Un oratorio sacré, composé par l’évêque Hilarion Alfeyev de Vienne, intitulé « La Passion selon saint Matthieu », sera présenté pour la première fois en Australie en concomitance avec la IIIème Conférence œcuménique internationale d’Australasie et d’Océanie, Orientale Lumen.

Le représentant de l’Eglise orthodoxe russe auprès des Institutions européennes présidera la présentation qui aura lieu le 28 septembre prochain dans la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne.

L’évêque Hilarion Alfayev sera aussi l’un des principaux intervenants à la rencontre œcuménique qui se tiendra du 26 au 29 septembre. La conférence est organisée par l’Ecole nationale de Théologie de l’Université catholique australienne associée à la Commission interreligieuse et œcuménique de l’archidiocèse de Melbourne.

L’œuvre musicale qui a été comparée aux traditions chorales de l’Eglise orthodoxe russe et à la passion de J-S Bach, a été exécutée pour la première fois à Moscou et à Rome en mars dernier et présentée comme un don œcuménique.

La première exécution a eu lieu le 27 mars en Russie en présence du Patriarche orthodoxe de Moscou et de toute les Russies, Alexis II.

Deux jours après, l’oratorio était présenté à Rome dans une salle proche du Vatican, en présence de nombreuses personnalités de la Curie romaine. Le cardinal Paul Poupard, alors président des Conseils pontificaux de la Culture et du Dialogue interreligieux, un des promoteurs de l’événement, était intervenu au début du concert.

Le cardinal avait affirmé que le concert offrait l’opportunité « de participer en personne à ce voyage de connaissance, d’estime et de communion réciproque souhaité par chacune des Eglises, qui se poursuit de manière toujours plus intense et fructueux », de façon à ce que l’Eglise puisse respirer « avec ses deux poumons ».

Le Royal Melbourne Philarmonic Orchestra, sous la direction d’Andrew Wailes, sera accompagné par le choeur de la Cathédrale ukrainienne des Saints Pierre et Paul, dirigé quant à lui par le professeur Volodymyr Holovko, mais aussi par le Saint Patrick Campus Choir de l’Université catholique australienne et par la Schola Cantorum Orientale Lumen.