La télévision du Vatican : des professionnels au service de l'Eglise

Discours du pape pour les trente ans du CTV

Rome, (Zenit.org) Pape François | 559 clics

« Soyez des professionnels au service de l’Église », demande le pape au personnel du Centre de télévision du Vatican : « Votre travail est de grande qualité et il doit l’être, en raison de la charge qui vous est confiée. Mais que ce professionnalisme soit pour vous toujours et en tout au service de l’Église ».

« Que la communication du CTV sache transmettre aux spectateurs, aux fidèles et à ceux qui se tiennent à distance, le parfum et l’espérance de l’Évangile », ajoute-t-il.

Le pape François a reçu en audience les dirigeants, salariés et collaborateurs du Centre de télévision du Vatican (CTV), à l’occasion du trentième anniversaire de l’institution de la chaîne, ce lundi matin, 28 octobre, dans la salle Clémentine du Vatican.

Il les a encouragés à « jouer en équipe » car « si vous vous aidez mutuellement à travailler en équipe, tout devient plus léger et, surtout, le style de votre travail sera aussi un témoignage de communion ».

Discours du pape François

Chers amis,

Le Centre de télévision du Vatican, voulu par le bienheureux Jean-Paul II, a vu le jour le 22 octobre 1983. Remercions le Seigneur pour la longue route parcourue en ces trente années d’activités ! Aujourd’hui se profilent des défis technologiques importants, comme j’ai eu l’occasion de vous le dire dans le message que je vous ai adressé lors de votre récent congrès. Ce sont des défis auxquels nous ne devons pas nous soustraire, pour garder ferme « la perspective évangélique de cette sorte d’autoroute mondiale de la communication » (Message au CTV, 18 octobre 2013). Merci !

Je voudrais avant tout vous remercier, non seulement pour votre professionnalisme reconnu aujourd’hui dans le monde entier, mais surtout pour la disponibilité et la discrétion que vous me témoignez en m’accompagnant chaque jour.

Je tiens aussi, en ce jour de fête, à remercier tout particulièrement vos familles parce que, comme l’a rappelé le directeur, Mgr Viganò, elles vivent la semaine au rythme des engagements du pape ! J’imagine que ce n’est pas un petit sacrifice et c’est pourquoi non seulement je vous en suis reconnaissant, mais je vous assure de ma prière pour vous tous et spécialement pour vos enfants. Le pape ne veut pas envahir votre vie de famille ! Mais il vous remercie pour votre patience.

Je voudrais vous confier quelques brèves pensées.

Jouez en équipe. L’efficacité de la pastorale de la communication est possible si l’on crée des liens, en faisant converger un ensemble de sujets autour de projets partagés : une « union d’intentions et de forces » (Décret Inter mirifica, 21). Nous savons que cela n’est pas facile mais si vous vous aidez mutuellement à travailler en équipe, tout devient plus léger et, surtout, le style de votre travail sera aussi un témoignage de communion.

Soyez des professionnels au service de l’Église. Votre travail est de grande qualité et il doit l’être, en raison de la charge qui vous est confiée. Mais que ce professionnalisme soit pour vous toujours et en tout au service de l’Église : dans les reprises, dans la régie, dans les choix éditoriaux, dans l’administration… Tout peut être fait avec un style, une perspective ecclésiale qui est celle du Saint-Siège. Il est nécessaire que la communication du CTV sache transmettre aux spectateurs, aux fidèles et à ceux qui « se tiennent à distance » le parfum et l’espérance de l’Évangile.

Je conclus en remerciant tous les membres du Conseil d’administration qui aident avec sagesse à orienter et à guider les actions du CTV. J’adresse aussi une pensée particulière aux amis qui sont impliqués à divers titres dans la grande famille du CTV. Seuls, nous ne pouvons pas faire beaucoup, mais ensemble, nous pouvons être au service du monde entier, en diffusant la vérité et la beauté de l’Évangile jusqu’aux confins de la terre. Merci beaucoup !

Traduction de Zenit, Hélène Ginabat