La théorie du "gender" et l'irresponsabilité

Rencontre pour les évêques au Vatican

| 2516 clics

ROME, mercredi 23 novembre 2011 (ZENIT.org) – « En excluant la procréation de la sexualité, la société prépare des jeunes à l’irresponsabilité de leur geste et de leur comportement sexuel », fait observer Mgr Tony Anatrella qui a présenté ce matin au Vatican une conférence sur le « gender ».

Mgr Anatrella, prêtre français et psychanalyste, spécialiste en psychiatrie sociale, a donné cette conférence dans le cadre d'une rencontre d'évêques responsables de la Pastorale du monde de la santé de différents pays, invités pour une journée de réflexion par le Conseil pontifical ad hoc ce mercredi 23 novembre.

Le titre de cette intervention est : « L'idéologie du gender et la « santé reproductive ». Aspects doctrinaux et pastoraux » (Cf. Ci-dessous, « Documents » pour le texte intégral en français).

C’était la première fois que le dicastère romain organisait une rencontre de ce type, prélude à sa conférence internationale qui rassemblera à Rome, à partir de demain, 24 novembre, plus de 700 participants du monde entier.

La première partie de la rencontre a été consacrée à une réflexion sur la théorie du “genre”, en anglais, le “gender”.

Radio Vatican propose cette définition: “Selon ce courant idéologique, le masculin et le féminin ne correspondent pas forcément au sexe biologique, mais découlent du contexte culturel et social. La différence corporelle naturelle des sexes est minimisée. Par ailleurs, toujours selon cette théorie, sexualité et procréation doivent être distinguées.”

On se souvient de la polémique qu’a suscité l’entrée de cette théorie dans des manuels scolaires en France. Mais cette théorie a déjà pénétré dans des organisations internationales comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et tend à inspirer des décisions politiques ou économiques.

“Pour l’Église catholique, résume Radio Vatican, il y a là un problème de morale mais aussi de santé publique”. D'où la compétence du dicastère romain pour la Pastorale du monde de la santé.

ASB