La veillée avec les jeunes interrompue par une pluie de « bénédictions »

Le pape contraint d'interrompre son homélie à cause d'un violent orage

| 2073 clics

ROME, Samedi 20 août 2011 (ZENIT.org) – « Le Seigneur nous envoie beaucoup de bénédictions avec la pluie » a commenté le pape après l'interruption forcée de la veillée de ce samedi avec les jeunes, à Madrid, à cause d'un violent orage qui s'est abattu soudainement sur la base aérienne des Cuatro Vientos, au moment où Benoît XVI commençait la lecture de son homélie.

« Merci pour votre joie et votre résistance », a dit Benoît XVI quand il a enfin pu reprendre la parole, après la violence du vent et de la pluie.

« Votre force est plus grande que la pluie », a-t-il poursuivi.

« Avec la pluie, le Seigneur nous envoie beaucoup de bénédictions », a assuré le pape.

« En cela aussi vous êtes un exemple », a-t-il conclu, avant de conclure son homélie par des salutations en différentes langues.

Pendant l'interruption de la veillée en effet, les jeunes ont continué à manifesté leur enthousiasme et leur joie, bravant la pluie et le vent. Le pape est lui aussi resté serein et souriant, prenant cet incident avec bonne humeur.

La veillée s'est poursuivie par un temps d'adoration. Comme par enchantement, le silence est tombé sur la foule de plus d'un million de jeunes.

Après l'adoration, le pape s'est à nouveau adressé aux jeunes en disant : « Chers jeunes, nous avons vécu une aventure ensemble... »

« Avant de partir, je voudrais vous souhaiter une bonne nuit à tous. Reposez-vous bien. Merci pour le sacrifice que vous êtes en train de faire. Je suis certain que vous l'offrirez généreusement au Seigneur. Nous nous verrons demain, si Dieu le veut. Je vous remercie pour le merveilleux exemple que vous avez donné. Comme ce soir, avec le Christ vous pouvez toujours affronter les épreuves de la vie. Ne l'oubliez pas. Merci à tous », a conclu Benoît XVI.

En raison de la chaleur intense de l'après-midi, les organisateurs ont enregistré 800 urgences médicales pour malaises. Par ailleurs, la violence de l'orage a provoqué la chute de certains chapiteaux faisant sept blessés légers.

Les organisateurs font également savoir que 200.000 personnes n'ont pas pu assister à la veillée, faute de place, pour des raisons de sécurité.

Gisèle Plantec (avec des informations de Inma Alvarez)