La véritable conversion : Dieu devient le seul critère

Par Mgr Stanislav Zvolensky

| 1258 clics

ROME, samedi 20 octobre 2012 (ZENIT.org) – La véritable conversion de l’homme, c’est lorsque Dieu devient son seul critère : c'est ce qu'a déclaré Mgr Stanislav Zvolensky, archevêque de Bratislava, président de la Conférence épiscopale de Slovaquie, lors de la 15e congrégation générale du synode, le 17 octobre au matin.

Citant Benoît XVI, l’archevêque a rappelé que « la réalité des réalités est Dieu » : par conséquent, une conversion est authentique si le concept de « réalité » chez l’homme est changé, c’est-à-dire si Dieu devient « le critère de tout ce qu’il fait ».

En outre, la conversion ne dépend pas de la sainteté de celui qui évangélise, a souligné Mgr Zvolensky, elle est indépendante des « motivations ou des qualités personnelles de l’annonciateur spécifique », car elle est œuvre divine.

En effet, c’est par la force de la parole de Dieu, c’est-à-dire « en vertu de la sacramentalité de la Sainte Écriture », que l’appel « explicite ou implicite » à la conversion qui touche la conscience de l’homme, peut être « efficace ».

Parfois, les invitations à la conversion sont exprimées à cause de mobiles peu louables, tel « un esprit de rivalité », mais cela n’empêche pas l’effet souhaité d’être le même: « la conversion authentique et efficace, la relance spirituelle qui devient témoignage de la présence vivante de Dieu parmi nous », a-t-il conclu.