La vertu thérapeutique de la Parole de Dieu

Par le P. Adolfo Nicolas

| 1759 clics


ROME, Jeudi 16 octobre 2008 (ZENIT.org) - La Parole de Dieu a une vertu « médicinale », « transformante », « thérapeutique », pour les personnes, les familles, les communautés, souligne le préposé général des Jésuites.

P. Adolfo Nicolas, espagnol, préposé général de la Compagnie de Jésus n'a pas prononcé son intervention au synode, mais elle est publiée aujourd'hui, en anglais, par la salle de presse du Saint-Siège dans le bulletin n. 25 du synode.

Un évêque espagnol a souligné pour sa part dans les « carrefours » que saint Ignace de Loyola a proposé une très bonne méthode pour vivre de la parole de Dieu.

« Chaque fois que nous entrons dans le monde de la Bible, a expliqué le P. Nicolas, nous nous exposons à un monde nouveau : le monde de Dieu, l'action de Dieu, l'enseignement de Dieu à son peuple. Cette rencontre, si elle est réelle, peut être un bouleversement surprenant, éclairant, serein et consolateur ».

Mais comme on peut aussi se « perdre » dans la Bible, il recommande que les pasteurs soient bien formés non seulement à « une juste application des modes de lecture, à la prière et à l'intériorisation plus profonde de la Parole de Dieu », mais aussi à « un vrai accompagnement des fidèles pour discerner l'action de l'Esprit Saint dans la Bible par sa lecture ».

Il a recommandé, avec de nombreux membres du synode, que « cette formation soit inclue dans la préparation au ministère pastoral et dans les programmes de formation continue des prêtres ».

Plus encore, il a souhaité que « toutes les paroisses ou diocèses » puissent compter sur « des centres et des personnes préparées à offrir ce service ».