Laïcité, religions et culture de paix en Europe

8ème Congrès européen des représentants religieux à Lille

| 1814 clics


ROME, Jeudi 28 mai 2009 (ZENIT.org) - « La laïcité et les religions en Europe » et « le rôle des religions dans une culture de paix en Europe » étaient les thèmes des deux grandes conférences phares du 8ème Congrès européen des représentants religieux, organisé du 25 au 27 mai dernier par l'Institut Avicenne des sciences humaines de Lille, en partenariat avec le Conseil européen des leaders religieux, l'ECRL.  
 
Ce congrès qui visait à promouvoir et à développer des initiatives et projets réalisés en termes de dialogue interculturel, mais surtout en termes de dialogue interreligieux, a vu la participation de nombreuses personnalités diplomatiques, académiques et religieuses, tels que des représentants de l'Union européenne (commission européenne, parlement européen, OSCE), des membres du conseil de l'ECRL, des communautés religieuses locales, des représentants de la ville de Lille et du Nord. 

Vu comme un évènement d'une grande importance, notamment dans la perspective des prochaines élections européennes, ce congrès réunissait l'ensemble des communautés religieuses d'Europe: catholique, protestante, orthodoxe, juive, musulmane et bouddhiste. 

« L'Europe ce n'est pas seulement de l'économie, l'Europe ce n'est pas seulement de la politique, il y a des portées de spiritualité », a souligné Mohamed Bechari, organisateur de la rencontre, président de l'Institut Avicenne des sciences humaines, et secrétaire général de la conférence islamique européenne, au micro de Radio Vatican. 

A une semaine des élections européennes, les responsables religieux, a-t-il ajouté, disent « oui à une sécularisation, oui à une séparation mais non à l'exclusion des leaders de communautés religieuses dans l'espace public » .  

« Laïcité ne veut pas dire athéisme. L'Europe est une chance pour tous. Il ne faut pas nier l'importance de ses composantes religieuses », a-t-il également affirmé au journal La Voix du Nord, à la veille de l'ouverture des travaux.. 

Les représentants religieux ont publié mercredi une déclaration commune pour promouvoir une meilleure connaissance du fait religieux et de ses conséquences positives sur la paix dans le monde. 

La conférence, souligne Radio Vatican, a salué la participation d'une délégation mixte sri lankaise. Un évêque catholique et un moine bouddhiste ont raconté la mission de réconciliation que vient de leur confier le gouvernement sri lankais après trente ans de guerre civile menée par les séparatistes tamouls. 

L'institut Avicenne des sciences humaines de Lille créé en 2006, entend promouvoir et favoriser le dialogue et la compréhension mutuelle dans un monde bouleversé par la guerre et par l'incompréhension des cultures entre elles. Quant au Conseil européen des leaders religieux, fondé à Oslo, en Norvège, en 2002, il est né dans le but de tracer un chemin pour la paix à travers ses valeurs et surtout par l'intermédiaire du dialogue.  
 

Isabelle Cousturié